Centrale de Flamanville: un réacteur à l'arrêt jusque fin mars

Archives / © France 3 Basse-Normandie
Archives / © France 3 Basse-Normandie

Le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche) est à l'arrêt jusqu'à fin mars, annonce EDF. Conséquence d'un coup de foudre sur une ligne à très haute tension. 

Par LQ avec AFP

Le réacteur 1 est à l'arrêt jusqu'à fin mars le temps de changer une pièce après un court-circuit samedi soir et de procéder à des opérations de maintenance prévues à l'origine en avril mais avancées d'un mois, a indiqué EDF mercredi.
Les deux réacteurs de Flamanville s'étaient automatiquement arrêtés samedi soir après un coup de foudre sur une ligne à très haute tension les reliant au réseau, avait indiqué EDF.
Le réacteur 2 avait pu redémarrer dimanche soir mais le réacteur 1 qui avait lui subi un court-circuit samedi soir n'avait pu être relancé.
"Le pôle du transformateur principal de l'unité de production n°1" doit être "remplacé", à la suite du court-circuit, a indiqué EDF dans un communiqué mercredi.
L'industriel a décidé en conséquence d'avancer l'arrêt de maintenance et de remplacement du combustible qui était prévu en avril pour ce réacteur qui devrait ainsi rester à l'arrêt "jusqu'à fin mars", a précisé mercredi le service communication de la centrale.

Le 30 janvier, lors de la présentation de ses résultats annuels, la direction avait évoqué un arrêt pour maintenance de 33 jours en avril.
La centrale de Flamanville a produit en 2013 4,4% de l'énergie nucléaire française.

Sur le même sujet

Les + Lus