• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Municipales à Caen : la droite reprendrait la mairie selon notre sondage

D'après un sondage Ipsos-Steria pour France Télévisions et France Bleu, à Caen, Philippe Duron perdrait la mairie, la droite l'emporterait. Autre enseignement : 34 % des sondés n'ont pas encore effectué leur choix définitif. La course à la mairie de Caen sera serrée jusqu'au bout. 

Par J.-B. P.

Un sondage réalisé par Ipsos-Steria pour France Télévisions et France Bleu entre le 26 et 27 février dernier sur un échantillon de 603 personnes de 18 ans et plus, donne la gauche et Philippe Duron battus par la droite au second tour.

Ce contenu n'est plus disponible

Philippe Duron en tête au premier tour, perdant au second 

Philippe Duron et sa liste "le Caen de l'avenir" (PS-PRG-PCF-MRC-citoyens à Caen) arriverait en tête au premier tour avec 28 % des intentions de vote. 
Au second tour, dans le cas d'un duel contre Joël Bruneau et la liste "Réussir Caen, vraiment" (UMP), Philippe Duron serait battu de très peu. 49% pour Duron, 51 % pour Bruneau.
Ce contenu n'est plus disponible
Face à Sonia de la Provôté et sa liste "Caen vous appartient" (UDI-MoDem), Philippe Duron serait plus largement battu, 53 % pour la centriste, 47 % pour le socialiste. Mais d'après le sondage, Philippe Duron devrait affronter Joël Bruneau au second tour. C'est l'autre enseignement important de cette étude. 

Ce contenu n'est plus disponible

A droite : Joël Bruneau largement devant Sonia de la Provôté

Résultat très important de ce sondage : au premier tour, Joël Bruneau et sa liste "Réussir Caen, vraiment" serait la première force de droite avec 26 % des intentions de vote. La centriste Sonia de la Provôté est reléguée à 6 points de la liste UMP avec 20 % des intentions de vote. 
Cet enseignement devrait être analysé de très près par l'état-major de campagne de Philippe Duron car si un duel au second tour Duron-Bruneau semble se dessiner, le candidat de l'UMP rassemblerait moins que son adversaire centriste. Le second tour serait alors très serré et tout resterait ouvert.

Les résultats des autres listes au premier tour

Liste du Parti de Gauche, NPA, FASE conduite par Etienne ADAM : 9 % des intentions de vote
Liste Europe-Ecologie - Les Verts conduite par Rudy L'Orphelin : 9 % des intentions de vote 
Liste FN conduite par Philippe Chapron : 6 % des intentions de vote
Liste Lutte Ouvrière conduite par Pierre Casevitz : 2 % des voix 

Europe Ecologie-les Verts et le Front de Gauche devant le FN
Les écologistes et le Front de Gauche devancent de trois points un FN très bas dans ce sondage. Les écologistes et le Front de Gauche approchent les 10 % d'intentions de vote, une belle performance surtout pour le Front de Gauche. 

Reports de voix : Sonia de la Provôté rassemblerait plus que Joël Bruneau et ferait perdre des voix à la gauche
Ironie de ce sondage, alors que Sonia de la Provôté devrait arriver troisième au soir du premier tour, si elle affrontait Philippe Duron au second tour, elle serait certaine de l'emporter face au maire sortant. Joël Bruneau, beaucoup moins. 

Un vote écologiste plus volatile 
Dans le cadre d'un duel face à Duron, les électeurs écologistes rejoindraient Sonia de la Provôté à 22 % alors qu'ils ne seraient que 9 % à voter pour Joël Bruneau. 

Des électeurs centristes moins fidèles à la droite 
Sonia de la Provôté bénéficierait aussi d'un report fidèle des électeurs de l'UMP, 82 % d'entre eux voteraient pour elle au second tour si elle devait affronter Philippe Duron. En revanche, les électeurs centristes seraient moins enclins à soutenir le candidat de l'UMP, 71 % des électeurs de Sonia de la Provôté glisseraient leur bulletin dans l'urne au second tour pour Joël Bruneau.

L'électorat FN plus attiré par l'UDI-MoDem que l'UMP
La candidate centriste capterait aussi davantage de voix du FN que son adversaire de l'UMP, 64 % des électeurs du parti d'extrême droite rejoindraient la liste UDI-Modem, contre 53 % pour Joël Bruneau dans le cadre du second tour. 

34 % des sondés n'ont pas encore choisi définitivement leur candidat
Un peu plus d'un tiers des personnes interrogées déclarent ne pas avoir encore acté pour qui ils voteraient le 23 et le 30 mars prochain. Ce résultat est conséquent et prouve une fois de plus que rien n'est joué et la course devrait être serré jusqu'au soir du second tour. La campagne électorale promet d'être passionnante et enlevée.

Les électeurs de l'UMP fortement mobilisés
Parmi les voix qui se porteraient vers la liste UMP, 74 % des sondés se déclarent certains de voter pour ce parti et le candidat Joël Bruneau.
69 % des sondés se déclarant prêts à voter pour Philippe Duron sont certains de leur choix. En ce qui concerne les personnes interrogées qui pourraient exprimer leur vote en faveur de Sonia de la Provôté, ils ne sont que 56 % à qualifier leur décision comme "définitive". 

La participation serait de 50 à 54 %
D'après le sondage Ipsos-Steria pour France Télévisions et France Bleu, aux alentours d'un inscrit sur deux se déplaceraient pour voter aux prochaines élections municipales. L'abstention serait donc autour des 50 %. 

La moitié des sondés se disent mécontents du bilan de Philippe Duron et de son équipe
D'après le sondage, 50 % des personnes interrogées se déclarent mécontents du bilan du maire sortant. 46 % se disent satisfaits, 4 % ne se prononcent pas. 

Conclusion du sondage : Philippe Duron en danger mais rien n'est joué 
Philippe Duron est donc en danger pour conserver la mairie de Caen. Mais les nombreux électeurs indécis et l'incapacité de la droite à avoir fait l'union dès le premier tour derrière Sonia de la Provôté, figure plus fédératrice que son rival de l'UMP Joël Bruneau, selon le sondage, pourraient permettre à Philippe Duron de l'emporter sur le fil. Ces élections municipales s'annoncent très serrées. A chaque candidat désormais de convaincre et de mobiliser l'électorat. Dénouement les 23 et 30 mars prochain à vivre en direct sur France 3 Basse-Normandie et sur notre site internet. 
En attendant, suivez le journal des Municipales tous les soirs dans notre édition du 19/20 et sur www.basse-normandie.france3.fr 

Ci dessous le sondage complet Ipsos pour France 3 Basse-Normandie


Sur le même sujet

le résistant communiste Roland Leroy

Les + Lus