• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Joël Bruneau: “On ne va pas faire la fête pendant trois jours !”

Joël Bruneau, ce lundi matin au lendemain de l'élection, dans les locaux de nos confrères de France Bleu Basse-Normandie
Joël Bruneau, ce lundi matin au lendemain de l'élection, dans les locaux de nos confrères de France Bleu Basse-Normandie

Passée l'euphorie de la soirée de dimanche, la nouveau maire de Caen souhaite se mettre au plus vite au travail. Pour lui, la page de la campagne électorale est désormais tournée. 

Par CM

La nuit a été courte. Et pourtant, la victoire a été, selon le nouveau maire de Caen, fêtée sobrement. Dés les premières heures du matin, Joël Bruneau enchaîne les rendez-vous, à commencer par la tournée des médias. Le message de ce lendemain d'élection: la fête est finie, la page de la campagne est tournée, "le sujet maintenant c'est de s'atteler aux vrais sujets, aux dossiers".

Ce consultant  en gestion des collectivités publiques, âgé de 50 ans, s'est fait le chantre des économies et d'une gestion saine durant sa campagne. Ainsi, il compte s'appuyer sur une équipe resserrée: pas plus d'une dizaine d'adjoints. 

Reportage d'Emilie Flahaut et Carole Lefrançois

Joël Bruneau maire de Caen: lendemain d'élection

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gilets jaunes Le point sur la 3ème journée du mouvement

Les + Lus