Quelles retombées pour la ville de Ouistreham après la commémoration internationale du débarquement ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Erick Haas

Le 6 juin 2014, pendant quatre heures, Ouistreham a été au centre du monde. Pour la petite cité balnéaire normande, ce coup de projecteur reçu à l'occasion de la cérémonie internationale de commémoration des 70 ans du Dday ne doit pas rester sans lendemain. 

Un investissement communal total

Deux mois durant, le personnel municipal n'a pas chômé et dans les derniers jours le rythme était même échevelé. A Ouistreham, il a fallu gérer une multitude de dossiers.
Les badges pour les riverains ... les invitations ... Le recrutement des bénévoles... Les prêts de structures mobiles, la pose des barrières, le déplacement de mobiliers urbains ... La location d'écrans géants ... L'accueil de délégations des ambassades venant préparer l'arrivée des chefs d'état ... Etc... Etc.
Jusqu'au dernier moment, il a aussi fallut veiller à ce que l'aspect "pimpant" de la ville ne soit pas altéré par les fameux "petits-détails-qui-tuent".
Mais tout s'est bien passé. La fête a été belle et les administrés, d'une façon générale, on été contents.
Au lendemain de la cérémonie, Romain Bail, le maire, a tenu à saluer le travail du personnel communal.

Le maire de Ouistreham et les employés municipaux après la commémoration du 70ème

 

Pour Ouistreham, le 6 juin 2014 a représenté un budget important.

63 000 € pour tout le matériel nécessaire dont la location des 2 écrans géants installés place de l'église et aux prairies de la mer pour un montant de 15 000 €.

Le personnel municipal a également du faire beaucoup d'heures supplémentaires que le maire souhaite voir payées et non pas uniquement compensées par des récupérations ...
Au final, le coût global devrait atteindre 150 000 €
Par rapport à ces dépenses, l'état a tout de même prévu une dotation : 15 000 € (de quoi compenser la location des 2 écrans géants ...). Le maire espère également une prise en charge par l'état de travaux de voirie à venir, ce qui devrait permettre d'abonder le budget communal de façon conséquente.

Des projets pour l'avenir !

Romain Bail parie à plusieurs niveaux sur les retombées du 70ème anniversaire du D-Day.
Dans l'immédiat, il espère que cet été, les touristes seront au rendez-vous. Selon les dernières prévisions, 2,5 millions de touristes sont attendus cet été en Normandie.

Ce serait bien le diable si quelques centaines de milliers de visiteurs ne passaient pas cet été par Ouistreham




Pour cela et dés avant la cérémonie, il a mis en place une formation courte d'anglais à usage des commerçants, formation qu'Il faudra sûrement poursuivre ...

A plus long terme, le maire de Ouistreham mise sur 2 éléments :

  • Le classement des plages du débarquement par l'Unesco au titre du patrimoine de l'humanité
  • La construction d'un grand musée autour de l'histoire du commando N° 4 (le commando Kieffer) et de la 8ème brigade britannique qui ont débarqué sur la plage de Riva Bella, sur Sword Beach.
Pour ce qui concerne le classement des plages, celui-ci devrait à présent bénéficier de l'impact de la cérémonie internationale du 6 juin. Après l'appel lancé par le Président de la République, nul doute que les chefs d'état présents useront de leur influence auprès de l'UNESCO pour accélérer le processus.
##fr3r_https_disabled##


En ce qui concerne le projet de musée, celui-ci devrait voir le jour d'ici 5 ans et permettre ainsi de retenir à Ouistreham, les 850 000 passagers qui chaque année débarquent des ferries en provenance d'Angleterre.
A ce jour, moins de 5% d'entre eux, à peine, prennent le temps de découvrir la ville.
Et puisque le sommet a permis à l'édile de rencontrer les plus hautes personnalités, Romain Bail a déjà obtenu l'accord du Prince Charles pour qu'il soit le parrain du futur musée.
D'ici là, peut-être même que l'inauguration sera alors ... carrément royale !

Voir aussi le reportage tourné le lundi 9 juin à Ouistreham par Rémi Mauger et Guillaume le Gouic (intervenants : Raphaël Chauvois, président comité régional du tourisme et Damien Lelong, restaurateur)

durée de la vidéo: 01 min 51
Les retombées du DDay à Ouistreham