L'AS Cherbourg lance un appel aux dons pour sauver sa tête en CFA

Relégable en division inférieure à l'issue de la saison sportive, le club du nord-Cotentin pourrait sauver sa tête en 4e division s'il arrive à équilibrer ses comptes. Le président du club lance un appel aux dons.

Gérard Gohel, président de l'AS Cherbourg, avait lancé en juin dernier un appel aux dons pour maintenir le club en CFA
Gérard Gohel, président de l'AS Cherbourg, avait lancé en juin dernier un appel aux dons pour maintenir le club en CFA
Une semaine pour sauver le club. Gérard Gohel, le président, sait que le temps est compté. Il lance donc, dans un communiqué, un appel aux dons "à tous les supporters, aux amoureux du football, aux acteurs économiques, aux élus et principaux dirigeants des collectivités locales et régionales". Rélégué l'an dernier de National en CFA, le club du nord-Cotentin était éligible à l'issue de la saison sportive pour une nouvelle descente en division inférieure (division d'honneur). Mais la mauvaise santé financière de certains clubs (comme Vannes) a permis de "libérer" de la place en CFA.

Cherbourg pourrait éviter la relègation...à condition de retrouver l'équilibre financier. Gérard Gohel, président du club, a été auditionné cette semaine par la Direction nationale du contrôle de gestion. Le gendarme financier de la Ligue de football professionnel lui a accordé un délai jusqu'au 9 juillet pour trouver une solution, une décision indulgente car, selon le président de l'AS Cherbourg, "la problématique financière n'est pas liée à un manque de rigueur dans les diverses dépenses inhérentes à un club de C.F.A., mais a des pertes de recettes et des engagements de partenariat non honorés à ce jour".

Gérard Gohel lance donc un appel aux dons: "Ce que je souhaite, c'est que ceux qui peuvent être amoureux du foot et qui savent comment nous avons essayé de maintenir cette activité depuis des années donnent le coup de main nécessaire pour passer ce mauvais cap". Il manquerait, selon le président de l'AS Cherbourg, 120 000 euros pour "passer ce mauvais cap".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport c sports