• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le vétéran britannique Charles Hargrove s'est éteint et sera inhumé à Asnelles (14)

Charles Hargrove, vétéran de la seconde guerre mondiale, souhaite être inhumé à Asnelles (Calvados)
Charles Hargrove, vétéran de la seconde guerre mondiale, souhaite être inhumé à Asnelles (Calvados)

Le vétéran Charles Hargrove, ancien correspondant du Times, s'est éteint à l'âge de 92 ans, à son domicile parisien. Il sera inhumé mercredi prochain à Asnelles, la plage où il avait débarqué le 6 juin 1944, aux côtés de l'ancien ministre Maurice Schumann, le porte-parole de la France libre.

Par Pauline Latrouitte

Il fut journaliste au Times, écrivain et citoyen d'honneur de la commune d'Asnelles dans le Calvados.

Biographie :
Né le 30 mai 1922 à Gênes (Italie), Charles Hargrove a débarqué le 6 juin 1944 sur la plage d’Asnelles au sein de la 231e brigade d’infanterie britannique comme officier de liaison et interprète du général Sir Alexander Stanier, commandant de la brigade.

  • Franco-britannique
Né d’un père britannique et d’une mère française, Charles Hargrove a suivi son cursus scolaire à Paris. En 1940, il quitte la France devant l’invasion allemande. Mobilisé en 1942, il est dirigé sur le corps des interprètes du 21e groupe d’armées britanniques. À l’approche des opérations du débarquement, il est affecté, en raison de son bilinguisme, à la 231e brigade d’infanterie britannique.

  • le débarquement 
Le 6 juin 1944, il débarque à huit heures à Asnelles, sous le feu des canons, au volant d’une jeep dont il maîtrise mal la conduite. Jeune conducteur, il devient par la même occasion, chauffeur, aide de camp et secrétaire du général Stanier.
Durant la Bataille de Normandie, son rôle est d’établir des contacts avec les autorités locales et la population civile. Il est un des maillons de la bonne marche des opérations de la brigade.

  • Correspondant au TIMES
En 1948, il devient journaliste au Times. Pendant trente-quatre ans, Charles Hargrove en est le correspondant à Paris, Berlin, Tokyo et Bonn.
En 1982, à l’heure de la retraite, il s’installe à Paris et s’adonne à l’écriture d’ouvrages politiques sur la France et sur la reine Elisabeth II. Grâce à sa parfaite connaissance de la politique européenne et internationale, il est nommé comme consultant auprès de la presse écrite, de la télévision française et allemande et de l’UNESCO. Depuis 1991, il est membre correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques.

Rencontre signée Franck Bodereau

Décès Charles Hargrove


Sur le même sujet

Johnny Clegg en concert pour les 10 ans du Mémorial de Caen

Les + Lus