Thierry Lepaon aurait touché des indemnités de départ de la CGT Basse-Normandie

Thierry Lepaon, a tout découvert après-coup et il n'a pas ordonné ces travaux affirme la commission d'enquête interne. / © Christophe Petit Tesson / Maxppp
Thierry Lepaon, a tout découvert après-coup et il n'a pas ordonné ces travaux affirme la commission d'enquête interne. / © Christophe Petit Tesson / Maxppp

L'hebdomadaire L'Express révèle sur sont site internet que le patron de la CGT a touché des indemnités de départ en quittant la Normandie pour prendre la tête du syndicat.

Par CM

A l'approche des élections professionnelles (5,4 millions d'agents de la fonction publique votent ce jeudi), les attaques et révélations visant l'actuel patron de la CGT se multiplient. Après l'affaire de la rénovation de son appartement de fonction puis celle de son bureau, ce sont les circonstances dans lesquelles Thierry Lepaon a quitté ses fonction de secrétaire général du comité régional CGT de Basse-Normandie (avant de prendre la tête du syndicat au niveau national) qui sont révélées.

Selon l'hebdomadaire L'Express, le patron de la CGT aurait touché des indemnités de départ dans le cadre d'une rupture conventionnelle, "comme un salarié lambda poussé vers la sortie", notent nos confrères. Ces derniers ont joint l'intéressé, qui a confirmé l'information et estimé qu'il n'y avait rien "d'anormal". L'hebdomadaire note que "l'organisation n'a jamais caché tout le mal qu'elle pensait d'un dispositif (la rupture conventionnelle) créé en 2008, qu'elle juge trop favorable au patronat".

Les explications de Maxence Regnault

Thierry Lepaon aurait touché des indemnités de départ de la CGT Basse-Normandie

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Festival Ouest Park au Havre

Les + Lus