• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Il était un des libérateurs de Carentan : Louis Vecchi est décédé

Louis Vecchi, dit "Lou" était un parachutiste du 506 ème régiment de la 101 ème Airborne / © France 3 Basse-Normandie
Louis Vecchi, dit "Lou" était un parachutiste du 506 ème régiment de la 101 ème Airborne / © France 3 Basse-Normandie

L'ancien parachutiste est mort dimanche, chez lui, en Californie, à l'âge de 92 ans. Il était revenu une dernière fois en Normandie en 2012. Cette même année, il avait été décoré de la légion d'honneur.

Par Pierre-Marie Puaud

"C'était un mec sympa, se souvient Emmanuel Allain. Un type très costaud. En plus, il avait une bonne mémoire. Il se souvenait de tout" poursuit le gérant du Dead man's corner museum, le musée de Saint-Côme du Mont qui est consacré aux parachutistes américains. D'ailleurs, les vétérans qui reviennent dans le Cotentin veulent en général revoir ce carrefour de la mort où sont passés nombre de soldats qui "montaient" vers Carentan. "La dernière fois que Louis Vecchi est venu, c'était en 2012. Il s'était arrêté avec quelques copains de sa compagnie". Sur la photo prise ce jour-là, son visage est rayonnant. Celui qui était surnommé "Lou" était manifestement heureux d'être là, toujours en vie.

Louis Vecchi était entré dans l'armée en 1942. Il avait 19 ans. Un an avant le débarquement, il est envoyé dans un camp d'entraînement en Angleterre pour préparer le débarquement. Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, la compagnie H du 506 ème régiment à laquelle il appartient est larguée près de Saint-Côme du Mont près de Carentan. Beaucoup de parachutistes périssent dans les premières minutes de la bataille. Certains meurent noyés, d'autres sont abattus sans avoir le temps.de combattre. Dans cette vidéo, Lou raconte qu'il est tombé dans une zone de marais que les Allemands avaient inondés. Dans un grand sourire, il se remémore ce paquetage gorgé d'eau qui pèse "250 livres" !
Du 10 au 12 juin 1944, il participe à la sanglante bataille de Carentan. Au mois de juillet, sa compagnie est renvoyée en Angleterre avant d'être à nouveau larguée, cette fois sur la Hollande au mois de septembre où sa compagnie prend part à la célèbre opération market-garden. Les paras sont ensuite envoyés à Bastogne, puis en Allemagne. Après la libération des camps de concentration, sa guerre rend fin au nid d'aigle d'Hitler à Berchtesgarden.

Pourquoi je suis entré dans les parachutistes ? Parce que ce sont les meilleurs combattants de l'armée. Quand vous sautez de l'avion, vous êtes automatiquement encerclé parce que largué derrière les lignes ennemies. Si vous n'êtes pas un bon combattant, vous ne pouvez pas survivre.

Sur le même sujet

Le coup de gueule des pompiers de Rouen

Les + Lus