• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La direction de la Brittany Ferries poursuit en justice ses salariés grévistes

© AFP
© AFP

A la Brittany Ferries, les personnels du service pont bloquent régulièrement le trafic au départ de Ouistreham. C'était encore le cas lundi dernier. La direction a décidé depuis de poursuivre en justice les 2 représentants syndicaux ainsi que 16 autres grévistes pour "trouble manifeste et illicite".

Par Elise Ferret

Deux syndicalistes de la CFDT et de la CGT et 16 salariés sont assignés en référé par la direction de leur compagnie la Brittany Ferries. Dans le collimateur de leur hiérarchie, le blocage du navire le "Mont-Saint-Michel" qui devait prendre la mer mardi 24 mars, à 15 heures depuis le port de Caen/Ouistreham pour rejoindre Portsmouth. 


La pénibilité et l'intensité des rotations

Plusieurs mouvement de grève ont émaillé le début du mois de mars. Les salariés mettent en cause les conditions de travail aux vues de l'intensité des rotations. Yvan Rieux, délégué CFDT équipages de la compagnie a confié à nos confrères de l'Agence France Presse "La direction s'obstine à ne pas compenser la pénibilité de la ligne". "Si le problème n'est pas réglé, ça pourra durer comme ça pendant longtemps".


Une entrave au droit de grève

Les syndicats dénoncent une entrave au droit de grève.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Havre / Fise Xperience 2018

Les + Lus