A l'approche de l'élection présidentielle, les militants bretons se font entendre.

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julien Herpin

Les partisans de la réunification de la Bretagne publient une pétition signée par plus de 200 élus pour réclamer un référendum, et ce dimanche, le plus grand drapeau breton du monde sera déployé à Nantes.

« Cela fait 50 ans que le débat sur la réunification de la Bretagne perdure. Il est temps aujourd'hui de solder cette question de façon démocratique.

C'est ce que l'on appelle un feu croisé. En cette fin de semaine et à moins de deux mois du premier tour de l'élection présidentielle, les associations bretonnes ont décidé de se faire entendre.

Ce vendredi l'association  A la Bretonne publie une lettre adressée à tous les candidats et signée par des associations, des groupements d'entreprises ( Produire en Bretagne) ainsi que 200 élus de tous bords et de toute provenance. On y retrouve aussi bien le sénateur de Loire-Atlantique Ronan Dantec, que le président du conseil départemental du Morbihan David Lappartient ou les députés de Loire-Atlantique Sandrine Josso et Yves Daniel.  

Leur principale revendication est l'organisation d'un référendum en 2024 auprès des électeurs de Loire-Atlantique pour savoir s'ils souhaitent que le département rejoigne le Morbihan, les Côtes d'Armor, l'IIe et Vilaine et le Finistère au sein d'une Bretagne à cinq départements.       

Le promoteurs de cette consultation s'appuient notamment sur une pétition lancée en 2018 par l'association Bretagne Réunie  qui avait recueilli 105 000 signatures en Loire-Atlantique favorables à l'organisation d'un référendum.

Un Gwenn Ha Du  de 1400 m2

Et comme le choc de l'image renforce souvent le poids des mots, A la Bretonne appelle ce dimanche à une grande mobilisation à Nantes. 

Pour l'occasion, ce qui est présenté comme "le plus grand drapeau breton du monde", d'une superficie de plus de 1000 mètres carrés, sera déployé au pied du Château des Ducs de Bretagne. 

Une première qui devrait se faire au son des bombardes sur l'emplacement du miroir d'eau.