Cet article date de plus de 3 ans

Au Havre, les Restos du coeur peuvent souffler

L'affaire était renvoyée ce mardi 16 janvier devant le Tribunal de grande instance du Havre.  
Depuis novembre dernier, l'association était menacée d'expulsion des locaux qu'elle occupait boulevard Jules Durand au Havre.

Cette situation était née d'un litige entre les deux derniers propriétaires du bâtiment : Eurasia, l'ancien propriétaire chinois et un investisseur privé la SCI, les Hévéas, qui a racheté les locaux. Ces deux entités s'opposaient sur les conditions de vente de ces entrepôts et notamment sur les travaux que le groupe chinois s'était engagé à réaliser.

L'association était donc prise en otage d'une situation qui la concernait peu.  

Ce mardi 16 janvier au matin, la société, les Hévéas, plaignante dans cette affaire s'est tout simplement désistée. Voyez la réaction de Me Jacques Forestier, l'avocat des Restos du coeur à l'issue de l'audience, qui se dit soulagé.

Interview de l'avocat des Restos du coeur




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine sorties et loisirs restos du coeur société solidarité