Bilan des attentats: 5 victimes bas-normandes

Publié le Mis à jour le

A ce jour, 5 Bas-Normands sont décédés dans les attentats de Paris, un Cherbourgeois, un Manchois d'origine résidant dans le Calvados,  un de nos confrères originaire de la Hague, un Alençonnais et un Bayeusain ayant grandi à Cherbourg. 

Guillaume Le Dramp, Germain Férey, Thomas Duperron, Mathieu Hoche et Cédric Mauduit. Ce sont les noms des victimes de la région. 

Guillaume Le Dramp avait 33 ans, originaire de Cherbourg, il buvait un verre en terrasse vendredi soir rue de Charonne au bar " La Belle équipe" quand il a été fusillé.  Il habitait actuellement Paris où il travaillait dans une brasserie. Il avait fait ses études au lycée Jean-François Millet de Cherbourg-Octeville. 

Germain Férey 36 ans, a été tué au  Bataclan, il avait fait ses études à Cherbourg, il était père d'une petite fille. Il résidait près de Bayeux.

Cédric Mauduit,  41 ans, était  père de deux jeunes enfants. L'homme, originaire de Rouxeville, avait fait sa scolarité au  lycée Le Verrier à Saint-Lô. Après avoir vécu plusieurs années à Paris, il était revenu en Normandie et s'était installé à Lion-sur-Mer.  Hier, l'un de ses enfants devait fêter ses 7 ans. 

Cédric Mauduit était particulièrement connu dans la région. D'abord dans le monde culturel:  il a été l'ancien président de l'association musicale saint-loise Ecrans soniques. Il était actuellement Directeur de la Modernisation du Département du Calvados.

 Jean-Léonce Dupont, le président de Conseil Départemental a déclaré que " ce deuil nous atteint de plein fouet. Nous venons d’apprendre le décès de Cédric Mauduit. Au cours des événements au Bataclan en ce vendredi 13 novembre, il se faisait une joie de partager ce concert avec ses 5 amis, il est devenu la cible d’un terrorisme aveugle.

Notre tristesse à tous est immense et nous perdons, en ce jour, un de nos meilleurs collaborateurs. Tous ceux qui ont eu la chance de travailler avec Cédric Mauduit, ont pu apprécier ses compétences comme ses qualités humaines.
Toutes nos pensées vont aux familles endeuillées et plus particulièrement à celle de Cédric"


Parmi les victimes bas-normandes à déplorer, un de nos confères, Mathieu Hoche, qui travaillait pour la chaîne France 24 figure. Il avait grandi dans la Hague.

Enfin, Thomas Duperron, un Alençonnais de 30 ans, a succombé à ses blessures à l'hôpital de Clamart. Il avait été blessé lors du massacre du Bataclan. Le jeune homme était responsable de communication s'une salle de concert parisienne, la Maroquinerie.