Brevet 2017 : on vous explique toutes les nouveautés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilien David

A partir de ce jeudi après-midi, 17 887 collégiens normands vont plancher sur les épreuves du brevet. Mais cette année, l'examen a évolué : nouvelles épreuves, nouvelle évaluation, nouvelle cérémonie de remise des diplômes... Vous êtes peut-être un peu perdu? On vous explique tout.

Pour beaucoup, c'est une formalité. L'an dernier, le taux d'admission au niveau national était de 87,3%. Mais le brevet reste une étape importante pour les élèves de troisième qui passe le premier examen de leur vie. Et les candidats de cette année vont faire office de pionniers : c'est la première génération à tester ce brevet nouvelle génération qui découle de la réforme du collège.

Des nouvelles épreuves


Cette année, un exercice de programmation informatique vient se greffer à l'épreuve écrite de mathématiques, sciences et technologie. Les candidats n’auront cependant pas d’ordinateur ni de tablette. L'exercice se fera à l'ancienne, avec un papier et un stylo. Ils devront écrire quelques lignes de code ou étudier des algorithmes. 

Les candidats devront également faire un exposé oral de 5 minutes. Si l'an dernier il s'agissait d'une épreuve en histoire des arts où les candidats présentaient une oeuvre artistique, ils devront cette fois revenir sur un projet conduit en classe dans l'année, dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires. L'exposé sera suivi d'un entretien d'une dizaine de minutes.


Une nouvelle façon de noter le contrôle continu   


L'obtention du brevet repose sur les points cumulés au contrôle continu (sur 400 points) et aux épreuves de l'examen final (sur 300 points). Pour avoir son brevet, il faut donc avoir au minimum 350 points sur 700 (précision si vous avez du mal à suivre, c'est le résultat de 400+300, c'est à dire le contrôle continu + l'examen final).

Et la grande nouveauté de 2017, c'est la façon de noter le contrôle continu. Jusqu'à présent, le nombre de points dépendait des notes obtenues par l'élève tout au long de l'année. Désormais, il n'y a plus de note, mais une validation des compétences réalisée en fin d'année. Regardez :

 


Il y a en tout huit compétences à valider, qui correspondent aux matières enseignées tout au long de l'année. Un nombre de points est ensuite attribué à l'élève en fonction de son niveau de maîtrise : 10 si la maîtrise est insuffisante, 25 si elle est fragile, 40 si elle est satisfaisante et 50 si elle est très bonne. On additionne le tout et ça nous fait une note sur 400. Et là, si vous avez bien suivi, vous vous dites "mais on peut déjà avoir 350 points et donc avoir son brevet avant même de se présenter à l'examen !". Bravo, vous avez raison. Mais ça, ce n’est pas nouveau.

 

via GIPHY

Une cérémonie de remise des diplômes


Une cérémonie républicaine de remise du diplôme du brevet sera organisée par tous les collèges. Ça aussi c'est une première. Les diplômés pourront exposer fièrement leur joie en public.

 

via GIPHY


Précisons tout de même que l'illustration n'est absolument pas contractuelle. Rien ne prévoit un tel accoutrement lors de la cérémonie. Et c'est peut-être pas plus mal. 

Notre reportage au collège Jacques Monod à Caen avec :

  • Julie, élève de 3ème au collège Monod à Caen
  • Charlotte, élève de 3ème au collège Monod à Caen
  • Lou, élève de 3ème au collège Monod à Caen
  • Mathias Bouvier, directeur Académique des Services de l'Éducation Nationale du Calvados
durée de la vidéo: 01 min 55
Brevet des collèges à Jacques Monod ©France 3 Normandie