C'est à lire : "Le temps est assassin" de Michel de Bussi

Eté 1989 La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne. Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.

Eté 2016 Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l'accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé. A l'endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre. Une lettre signée de sa mère. Vivante ?

« Mes lecteurs, je dois les emmener au bord du précipice, les lâcher, les rattraper au dernier moment… »
Professeur de géographie à l’université de Rouen, Michel Bussi a publié aux Presses de la Cité Nymphéas noirs (polar le plus récompensé en 2011), Un avion sans elle (Prix Maison de la presse 2012), Ne lâche pas ma main, N’oublier jamais, Gravé dans le sable et Maman a tort.
Le temps est assassin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter