Cet article date de plus de 5 ans

Après Villers-sur-Mer, Trouville annule aussi son feu d'artifice

Suite aux attentats, la préfecture du Calvados impose des conditions draconiennes de sécurité aux communes souhaitant organiser de grandes manifestations. La municipalité de Trouville a décidé de renoncer à son feu d'artifice du 14 août.
Après Villers-sur-Mer, c'est Trouville qui renonce à son feu d'artifice programmé le 14 août prochain (il était initialement prévu le 13 juillet mais avit été reporté en raison des conditions climatiques). "Etant donné les circonstances, notamment de Nice, nous l'avons annulé parce que le retour du feu d'artifice, où nous avons énormément de monde qui reprend les quais dans toute leur longueur à pied, nous mettait dans une configuration similaire à celle de Nice. Après concertation avec les forces de sécurité de l'Etat, nous avons décidé d'annuler cette manifestation", a expliqué ce mardi à une de nos équipes Richard Zivacco, premier adjoint au maire de Trouville.

Les autres manifestations programmées au mois d'août dans la commune sont maintenues. "Toutes nos animations ont fait l'objet de réévaluation de sécurité avec les forces de l'Etat, le commissaire de police notamment", assure l'élu trouvillais. Le feu d'artifice est un cas particulier: "aucun événement ne génère autant de foule où on a toujours plusieurs milliers de personnes qui viennent voir le feu d'artifice".

Or, le préfet du Calvados a adressé le 21 juillet dernier aux maires des consignes très strictes concernant l'organisation d'événements publics. Trois jauges ont été définies par les services de l'Etat: moins de 1500 personnes, de 1500 à 5000 personnes, plus de 5000 personnes. Concernant cette dernière, les conditions d'organisation et de sécurité sont draconiennes. Les organisateurs doivent notamment faire une demande d'autorisation 4 mois avant la manifestation.

Reportage de Laurent Marvyle et Manon Descoubès
Intervenants:
- Fanny Pauwels, directrice générale de l'Office du Tourisme de Villers-sur-Mer
- Richard Zivacco, 1er adjoint au Maire de Trouville

durée de la vidéo: 01 min 40
Après les attentats, Villers-sur-Mer et Trouville annulent leurs feux d'artifice

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société attentat faits divers terrorisme pays d'auge