Libraire, un métier toujours à la page sur Hérouville

Publié le Mis à jour le
Écrit par David Frotté .

A l'heure du numérique, les librairies se portent bien à Caen. C'est la ville qui a le plus de libraires par rapport au nombre d'habitants en Europe. Ce métier est toujours en vogue. Et à Hérouville-Saint-Clair depuis 10 ans existe un des six centres de formations en France.

Il reste encore des places pour le mois de janvier. Profiile forme des gens de tous univers aux métiers du livre. 

Vendeur de terrain ou sédentaire, contrat d'apprentissage, CAP-BEP ou Bac +2, il y a le choix au centre d'Hérouville-Saint-Clair.



Le centre de formation participe d'ailleurs au plan national « 500 000 formations » avec la région Normandie, Pôle Emploi, les Partenaires Sociaux et l'Etat.



Le reportage de Rémi Mauger et Carole Lefrançois, avec les interviews de :

_ Jean-François Grünenwald, directeur Profiile -  Hérouville Saint Clair

_ Vincent Coulmain, libraire Le Brouillon de culture - Caen



durée de la vidéo: 01 min 54


Créé en octobre 2003, Profiile se présente comme un acteur transversal de l’économie du livre pour différentes missions :

  • Développer l’information et l’orientation sur les filières professionnelles de la librairie papeterie et bureautique
  • Favoriser la rencontre des acteurs économiques et culturels de ces filières,
  • Élaborer des parcours de formation professionnelle et continue, utilisateurs des outils de formation existants au niveau régional et national,
  • Proposer une offre de formation professionnelle et continue au service de professionnels s’inscrivant dans des activités liées au livre.
Non, le livre n'est pas mort. Caen serait d'ailleurs toujours la ville avec le plus de librairies, par rapport au nombre d'habitants.





Un marché de 4 milliards d'euros en France



Le livre serait encore la première industrie culturelle en France : 4 milliards d’euros (source SNE 2015), devant la musique ou le cinéma. Et l'année dernière, son marché a même renoué avec la croissance, pour la première fois depuis cinq ans.



Selon les données fournies, la librairie est le premier circuit de distribution de livres en France.

Le poids des grandes surfaces alimentaires est en baisse, signe de leur désengagement, depuis plusieurs années, sur l’ensemble des biens culturels. Les ventes de livres au sein des grandes surfaces spécialisées affichent une belle hausse, fruit de leur stratégie multicanale, notamment du web vers les magasins avec les services de clic & collect.



En comparaison, le marché de l’édition numérique, tous supports et toutes catégories éditoriales confondus, a généré un chiffre d’affaires de 163,8 millions d’euros, en progression de 1,5 %.



Le livre est donc bien vivant, et les libraires aussi.
Etude menée en 2012 par le Centre régional des Lettres de Basse-Normandie :
  • Avec 12 librairies indépendantes pour 115 000 habitants, Caen pourrait, à ce titre, remporter la palme de la ville où l'on dénombre le plus grand nombre de librairies par habitant.
  •  
  • Dans la région, 52 librairies indépendantes tentent de résister aux géants de l'industrie culturelle. Soit une librairie pour 30 000 habitants.
  •  
  • 81 % des libraires se déclarent en concurrence avec un Espace culturel Leclerc
  •  
  • Le panier moyen en Basse-Normandie est de 17,32 € soit légèrement au-dessus de la moyenne nationale.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité