Tram en chantier : Caen la mer se prépare au grand bazar

© SLemaire
© SLemaire

Dans 3 mois, le centre-ville de Caen se transformera en grand chantier avec d'abord le démontage des intstallations du tram existant puis l'installation des rails du tram fer. Au 1er janvier 2018, le TVR sera totalement arrêté. Alors, ce sera vélo ou navette électrique !

Par Alexandra Huctin

Caen la mer  a présenté ce Vendredi 29 septembre sa nouvelle politique globale de déplacements imaginée avec Kéolis qui se voit renouveler la gestion des transport en commun caennais ( réseau Twisto), pour les six prochaines années. La bonne nouvelle est du côté du porte monnaie du contribuable : 20 millions d'euros d'économies sur 6 ans sont annoncés , par rapport au côut actuel. 

En revanche, moins sympathique pour tout le monde : la période difficile qui s'annonce pour circuler dans Caen à partir de Janvier 2018. A cette date, le TVR va s'arrêter et le vrai "chantier tram fer va commencer."


 Avant et Après le tram fer.

Lurgence, c'est avant tout la gestion du grand chamboulement que va provoquer l'arrêt du TVR.
Les usagers se verront proposer des bus de substitution  appelés A et B comme le tram avec des trajets calqués sur le tracé actuel ,  et le "renforcement des lignes régulières 4 et 5", appelés 4+ et 5+.

En parallèlle, deux autres bus appelés AExpress et BExpress relieront la Gare SNCF au Campus2 et la Gare SNCF à la Grâce de Dieu.


La grande nouveauté pour faciliter les déplacements vers le centre ville et déjouer les probables bouchons qui attendent les caennais sera sans aucun doute la navette électrique de 22 places (en photo ci-dessus).
Un minisbus gratuit qui circulera du lundi au samedi, 13 à 20H , au départ du grand parking du parc expo.

Cette navette desservira le quartier saint sauveur, place Courtonne, les rives de l'Orne , le théâtre et l'Hotel de ville. 

© Keolis
© Keolis

Janvier 2018 sera vraiment, aussi, l'occasion de se mettre au vélo !

A vous les voies dégagées et le plaisir de laisser derrière soi les "trains de voiture" qui vont s'accumuler à proximité des grands points de travaux (université, château, CHU, etc.). En un mot : il faut se mettre au VELO ! 

Keolis refond totalement l'offre "vélolib" en libre-service et 150 vélos à assistance électrique répartis sur 15 stations seront prosposé : 8 en centre-ville, 6 en périphérie et une à Hérouville-Saint-Clair.

500 vélos  ( dont 300 électriques) seront proposés à la location longue durée , de 3 à 6 mois. 

4 abris sécurisés " vélopark" seront implantés pour accueillir les vélos twisto et les vélos des particuliers. 

le vélolib qui arrive à Caen en Janvier 2018 / © Keolis
le vélolib qui arrive à Caen en Janvier 2018 / © Keolis


Bref, les caennais du centre-ville et de la grande agglo, mais aussi tous ceux qui travaillent et circulent à Caen vont devoir s'adapter et accepter les changements qui s'annoncent, après les fêtes de Noël. 


Le reportage d'Hélène Jacques et Stéphanie Lemaire :


il va falloir changer ses habitudes de transport à Caen en Janvier 2018


Sur le même sujet

A Evreux un festival du film d'éducation

Près de chez vous

Les + Lus