• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Hérouville: le laboratoire pharmaceutique Schering-Plough bientôt vendu à un groupe français

Depuis 2015, le groupe Merck Sharp & Dohme, propriétaire du laboratoire Schering-Plough, souhaite vendre son site d'Hérouville-Saint-Clair. Un projet a été présenté ce vendredi aux salariés : le groupe français Cenexi est prêt à investir 7 millions d'euros.

Par F3Normandie

L'horizon est peut-être en train de s'éclaircir pour les salariés du laboratoire pharmaceutique Schering-Plough d'Hérouville Saint-Clair. Les derniers mois ont été plutôt difficiles avec la suppression de 83 emplois l'an dernier et l'annonce de la vente du site ou du moins de l'intention de son propriétaire, le groupe Merck Sharp & Dohme (MSD), de le faire. Après avoir été présenté aux instances représentatives du personnel le 14 septembre dernier, un projet de cession a été dévoilé ce vendredi aux salariés.

Le candidat à la reprise est un groupe français créé en 2004, Cenexi, spécialisé dans le "façonnage" (la sous-traitance) pharmaceutique. Selon MSD, le repreneur s'engage à "Introduire rapidement de nouveaux volumes sur le site, tant en production qu’en conditionnement". Il doit également investir 7millions d'euros sur le site pour "démarrer et développer la production de formes solides anti-cancéreuses et de flacons stériles liquides".

De son côté, le vendeur, MSD, annonce signer un contrat d'approvisonnement avec Cenexi pour cinq ans et un contrat de deux ans sur l'activité de distribution. Enfin, il annonce qu'il "poursuivra ses investissements sur le site à hauteur de 6 millions d'euros". Si le communiqué diffusé par les deux entreprises pharmaceutiques souligne les perspectives d'activité générées par cette cession, il n'indique en revanche aucunement quel sera son impact (négatif ou positif) sur l'emploi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus