Cet article date de plus de 4 ans

L'ancien directeur du CHU de Caen devant la justice pour la rénovation de son logement de fonction

Joël Martinez avait fait rénover son logement de fonction aux frais du CHU de Caen quand il en était le directeur. Déjà sanctionné pour ces faits par la Cour de Discipline Budgétaire et Financière, il comparaît ce mardi devant le tribunal correctionnel de Caen. 
Joël Martinez, ancien directeur du CHU de Caen
Joël Martinez, ancien directeur du CHU de Caen © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Jean-Pierre Beuve
Sept ans après le début de l'affaire, Joël Martinez va comparaître devant la justice. L'ancien directeur du CHU de Caen avait démissionné de son poste en mars 2009 pour tenter d'échapper au scandale de la rénovation de son logement de fonction, une rénovation à grands frais, plus de 966 000 euros, et aux frais de l'hôpital caennais. 

En octobre 2014, la Cour de Discipline Budgétaire et Financière (une juridiction rattachée à la Cour des comptes et chargée de réprimer les infractions commises en matière de finances publiques) lui avait infligé une amende de 6 000 euros pour les conditions dans lesquelles ces travaux de rénovation avaient été réalisés.

Mis en examen dans ce dossier en 2009 pour abus de confiance et atteinte à l'égalité d'accès au marché public, Joël Martinez comparaîtra ce mardi devant le tribunal correctionnel de Caen. L'ancien directeur du CHU de Caen est poursuivi pour favoritisme, non respect du code des marchés publics et abus de confiance.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société santé chu de caen