Caen: le festival Interstice donne carte blanche aux plasticiens pour investir la ville

La 14e édition du festival Interstice a débuté ce vendredi 26 avril et vous invite à rencontrer des "inclassables" aux quatre coins de Caen, des artistes plasticiens dont les créations, parfois éphémères, ont été installées dans 13 lieux différents.

La 14e édition du festival Interstice se déroule jusqu'au 12 mai à Caen
La 14e édition du festival Interstice se déroule jusqu'au 12 mai à Caen
Allergiques ou réfractaires à l'art contemporain, vous pourriez bien changer d'avis si vous vous rendez, d'ici le 12 mai prochain, dans l'un des 13 lieux d'exposition proposés par le festival Interstice.

Cette 14e "rencontre des inclassables", dédiée aux arts visuels, sonores et numériques, invite une nouvelle fois curieux et rêveurs à un étrange voyage aux quatre coins de la ville pour découvrir des oeuvres tour à tour étonnante, magique ou poétique comme "Le silence des particules", de Guillaume Cousin, installé dans l'église du Vieux-Saint-Sauveur, ou les 24 sacs plastiques bleus flottant dans la nef de l'église Saint-Nicolas tels des manches à air et imaginés par l'artiste berlinois Nils Völker.

"L'idée d'Interstice c'est de permettre à tous les publics de découvrir une phase de la création contemporaine qui n'est pas toujours simple à découvrir dans des lieux traditionnels parce que ce sont des formes un peu hybrides, transversales, qui nécessitent des espaces particuliers, qui travaillent avec le son, les nouvelles technologies et qui sont en train de se développer mais dans des circuits un peu parallèles, même si on commence à avoir dans des myusées ou des galleries des formes un peu similaires à ce qu'on présente", explique David Dronet, l'organisateur du festival "Interstice".

L'Artothèque, le Dôme, l'ESAM, le 102TER, la maison de l'architecture mais aussi l'Abbaye aux Dames accueillent également des oeuvres à découvrir.

Reportage de Matthieu Bellinghen et Bertrand Goulet
La 14e édition du festival Interstice à Caen

Une cinquantaine d'artistes venus d’Allemagne, Belgique, Canada, Japon, Pays-Bas, République de Serbie, Russie et de France participent à cette 14e édition du festival Interstice. Outre les expositions, cette "rencontre des inclassables" propose également une série de concerts et de performances. Le programme complet est à découvrir sur le site du festival Interstice.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture expositions art