• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

VIDÉO. Des “gilets jaunes” manifestent dans le centre-ville de Caen malgré l'interdiction, 7 personnes interpellées

Près de 400 "gilets jaunes" dans les rues du centre-ville de Caen (Calvados) en ce 32e samedi de mobilisation, samedi 22 juin 2019. / © Matthieu Bellinghen / France 3 Normandie
Près de 400 "gilets jaunes" dans les rues du centre-ville de Caen (Calvados) en ce 32e samedi de mobilisation, samedi 22 juin 2019. / © Matthieu Bellinghen / France 3 Normandie

Ce samedi 22 juin 2019, 32e samedi de mobilisation des "gilets jaunes", les manifestations sont interdites par le préfet du Calvados. Pourtant, une centaine d'entre-eux ce sont retrouvés dans le centre-ville de Caen. En fin de journée, 7 personnes ont été interpellées et 2 blessés sont à déplorer.

Par OA

Les manifestations sont prohibées, samedi 22 juin 2019, en ce 32e samedi de mobilisation des "gilets jaunes". La préfecture du Calvados les interdit "dans le centre-ville de Caen, au rond-point bleu à Ifs et au rond-point Lazzaro à Colombelles", selon un communiqué publié jeudi 20 juin 2019.

Pourtant, ce samedi après-midi, une centaine de "gilets jaunes", près de 400 selon certains témoignages, 160 selon la préfecture du Calvados, ce sont réunis dans le centre-ville de Caen :  "160 personnes ont manifesté en centre-ville de Caen enfreignant ainsi l’arrêté préfectoral interdisant toute manifestation revendicative au sein d’une partie du centre-ville" annonce-t-elle dans un communiqué. 

Partis du château de Caen, ils se sont ensuite dirigés vers les rues du centre-ville avec un slogan "Macron démissionne!".
 
Une centaine de "gilets jaunes" se sont donnés rendez-vous devant le château de Caen (Calvados), samedi 22 juin 2019. / © Matthieu Bellinghen / France 3 Normandie
Une centaine de "gilets jaunes" se sont donnés rendez-vous devant le château de Caen (Calvados), samedi 22 juin 2019. / © Matthieu Bellinghen / France 3 Normandie

D'abord calme, le cortège s'est agité, bousculant des barrières de chantiers.
 
Des barrières de chantier au sol après le passage de certains "gilets jaunes", samedi 22 juin 2019. / © Matthieu Bellinghen / France 3 Normandie
Des barrières de chantier au sol après le passage de certains "gilets jaunes", samedi 22 juin 2019. / © Matthieu Bellinghen / France 3 Normandie

Réunis devant la préfecture aux alentours de 16 heures, les forces de l'ordre ont effectué des tirs de gaz lacrymogène à l'encontre des manifestants, après avoir donné l'ordre de partir : "des projectiles divers (engins pyrotechniques, bouteilles en verre et pierres) ont été lancés en direction des forces de l’ordre dans le secteur de la Préfecture nécessitant de procéder à la dispersion des émeutiers" explique la préfecture dans son communiqué.
 
Mobilisés, les forces de l'ordre se tiennent dans l'une des rues du centre-ville où se retrouvent des "gilets jaunes", samedi 22 juin 2019. / © Matthieu Bellinghen / France 3 Normandie
Mobilisés, les forces de l'ordre se tiennent dans l'une des rues du centre-ville où se retrouvent des "gilets jaunes", samedi 22 juin 2019. / © Matthieu Bellinghen / France 3 Normandie

Les manifestants sont désormais une cinquantaine à arpenter les rues du centre-ville. Certains ont tenté de mettre le feu à des poubelles.

En fin de journée, 7 personnes ont été interpellées et 2 blessés légers sont à déplorer : une manifestante et un membre des forces de l'ordre.
 

VIDÉO. Reportage au sein de la manifestation "gilets jaunes" de ce samedi 22 juin 2019. (32e samedi de mobilisation)

 
Des “gilets jaunes” manifestent dans le centre-ville de Caen malgré l'interdiction
Après-midi tendu dans le centre-ville de Caen pour la 32e mobilisation des gilets jaunes. À la surprise générale environ 400 personnes se sont données rendez-vous devant le château de Caen, alors que les manifestations en centre-ville étaient interdites. La situation a donc rapidement dégénéré. - France 3 Normandie - M. Bellinghen / M. Saint-Jours / Emilie Desramé
 

Mobilisation sur Facebook


Des rendez-vous ont été donnés sur les réseaux sociaux notamment sur la page facebook Les Automobilistes de Normandie en Colère (ANEC). Vendredi 21 juin, un internaute publiait : "On n'annule rien du tout on fait tout ce qu'on a prevu les rdv à 6h sont pas annulés et la manif caen en feu à 14h non plus."

Un autre internaute insiste sur la page de l'ANEC ce samedi 22 juin au matin : "N'oubliez pas le rendez-vous".

Et des photos et vidéos ont été publiées ce matin, visiblement au rond-point de Décathlon à Mondeville (Calvados), selon les publications.

Face à la baisse de la mobilisation, les "gilets jaunes" tentent de redonner un nouveau souffle à leur mouvement et reste mobilisés sur certaines pages des réseaux sociaux.

A lire aussi

Sur le même sujet

Stéphane Bern lance les Journées du patrimoine - septembre 2019

Les + Lus