Haltérophilie : à la force des bras, la Caennaise Maëlyn Michel conquiert le titre de championne de France

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM/DF
Au centre, la Caennaise Maëlyn Michel
Au centre, la Caennaise Maëlyn Michel © Fédération française d'haltérophilie

Chez les Michel, on aime l'haltérophilie, et la petite dernière, Maëlyn, a clairement ça dans le sang. Après une neuvième place aux mondiaux et un titre de vice-championne d'Europe, la jeune Caennaise vient de décrocher le titre de championne de France dans sa catégorie.

Un petit gabarit, un mètre 60 pour 55 kilos, mais de sacrés biscotos. Et un mental du même métal que les poids qu'elle soulève à la force de ses bras. Pour la quatrième fois consécutive, Maëlyn Michel a décroché ce vendredi à Istres le titre de championne de France U17 dans sa catgéorie (-59 kilos). La lycéenne caennaise a également réalisé la meilleure performance toute catégorie dans sa classe d'âge. Une belle performance qui ne surpend pas ceux qui suivent son parcours. Car cette année, la jeune femme s'est déjà classée à la neuvième place lors des Mondiaux organisés en Arabie Saoudite. A la fin de l'été, elle s'est hissée sur la deuxième place du podium des championnats d'Europe. 

durée de la vidéo : 05min 47
Portrait : la Caennaise Maëlyn Michel, espoir de l'haltérophilie française

Maëlyn a  a poussé ses premiers haltères, à l'âge de 13 ans, dans une des salles historiques de l'haltérophilie nationale, celle de la Maladrerie à Caen. "Quoi qu'il arrive, je serai toujours fier d'elle. Au-delà de ses performances, je suis très content de son niveau d'implication et de concentration, ça lui servira aussi dans la vie future", confie son entraîneur et papa Fabien Michel. Car l'haltéorphilie est une affire de famille. Les parents de Maëlyn ont tous deux été couronné champions de France. Quant à son oncle, Romuald Renault,  il allée jusqu'aux jeux olyumpiques, à Athènes en 2004. Pas de quoi pour autant mettre la pression sur les épaules de la jeune fille. Du moins, c'est ce qu'espère son père. Mais sans doute suffisant pour faire naître des rêves et des ambitions. "Son parcours m'inspire beaucoup", reconnaît la jeune fille, "et si j'ai l'occasion d'aller aux JO ce serait.. incroyable." Ce sera sans doute trop court pour Paris 2024. Mais pour Los Angeles, en 2028, toute la famille est mobilisée.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.