Concession de motos incendiée près de Caen : 4 adolescents ont voulu jouer de la voiture bélier et font tout flamber

Les pompiers n'ont pas pu sauver le bâtiment, tout le magasin a été ravagé. / © SDIS14
Les pompiers n'ont pas pu sauver le bâtiment, tout le magasin a été ravagé. / © SDIS14

Quatre adolescents de 15 à 17 ans sont derrière les barreaux 8 jours après l'incendie qui a entièrement ravagé le magasin de moto Axxe, situé à Cormelles-le-Royal (14) au sud de Caen. De véritables appprentis de la voiture bélier qui voulaient voler des motos mais pas tout détruire.

Par Alexandra Huctin

Leur petit plan à quatre a vite viré au cauchemar dans la nuit du 9 au 10 octobre dernier. Une semaine après l'impressionnant incendie qui a totalement détruit la concession de moto Axxe de Cormelles-le-Royal, les enquêteurs ont donc arrêté 4 mineurs de 15 à 17 ans. On sait peut de choses sur eux. Leur "petite affaire" a commencé par l'achat d'une voiture, "sans carte grise".


Les quatre ados sont tous de l'agglomération : deux d'entre eux sont de Caen et les deux autres d'Ifs et de Cormelles-le-Royal. Equipé de leur engin, ils se dirignent sur le parking de Moto Axxe ce 9 octobre 2019  pour éventrer la porte, et dérober des deux-roues.
la voiture qui a servi au casse / © Bodereau
la voiture qui a servi au casse / © Bodereau


Un plan qui se termine mal


Il tape une fois avec la voiture, puis se retrouvent coincés. La voiture est alors bloquée. Leur vient une idée : pour éventrer la vitrine rien de mieux que de mettre le feu à la voiture. Un véritable scénario de serie policière low cost. 

La voiture s'embrase, et le feu se propage à l'ensemble du bâtiment qui est en peu de temps transformé en brasier géant. 
 

Vingt pompiers mobilisés et quatre lances avaient été nécessaires pour arrêter les flammes. Malgré tout, les moyens déployés n’avaient pas suffi à sauver le magasin : la totalité des locaux, représentant 1 000m2, a été détruite.
 

Incarcérés dès ce 18 octobre


Présenté au parquet ce 18 octobre puis devant le juge pour enfants, ils ne sont pas ressortis libres. Agés de 15 à 17 ans , ils vont être éparpillés : un sera en maison d'arrêt, un autre en centre éducatif fermé, et les deux dernier en centre éducatif. 

Ils ont acheté une voiture sanbs avoir le permis. Ils risquent dix ans de prison pour tentative de vol aggravé et destruction volontaire par incendie  (Carole Etienne, Parquet de Caen) 

Facebook : la concession a reçu de gros messages de soutien après avoir partagé ses malheurs avec ses clients sur les réseaux sociaux.

A lire aussi

Sur le même sujet

Plan de sortie Glyphosate

Les + Lus