Les motards en colère ne veulent pas du contrôle technique

Publié le

Ils manifestent dans les grandes villes de France ce samedi 26 novembre 2022. Plusieurs centaines de motards venus du Calvados, de la Seine-Maritime et de la Manche ont manifesté dans les rues de Caen à l'appel de la Fédération des motards en colère (FFMC). Dans la ligne de mire des motards, le contrôle technique des deux-roues motorisés envisagé pour 2023.

Les motards se mobilisent. À l'appel de la Fédération des motards en colère (FFMC), plusieurs centaines de motards venus de toute la Normandie ont manifesté ce samedi 26 novembre 2022 à Caen pour protester contre le projet de mise en place du contrôle technique pour les deux-roues motorisés. 

Dans un arrêt du 31 octobre 2022, le Conseil d'État a jugé illégale la décision du gouvernement prise le 25 juillet 2022, de revenir sur l'application du contrôle technique aux deux-roues motorisés. Une obligation européenne dont l'application pourrait intervenir en 2023. 

Les motards en colère dénoncent une mesure qu'ils jugent inutile.

Cette mesure est une absurdité. C'est une taxe supplémentaire et c'est vécu comme cela par les usagers des deux ou trois roues.

Léo Pourtoy

Membre du bureau national de la Fédération des motards en colère

Avec ces manifestations, les motards en colère espèrent bien se faire entendre et repousser une mesure qu'ils jugent injuste et inutile.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité