Un livre un jour : carte blanche aux lecteurs normands

Claudine Thévenet est venue présenter "Miss Islande", son dernier livre coup de cœur. / © E. Flahaut / France Télévisions
Claudine Thévenet est venue présenter "Miss Islande", son dernier livre coup de cœur. / © E. Flahaut / France Télévisions

Depuis un an l'émission de France Télévisions part à la rencontre des lecteurs et leur donne l'occasion de parler des livres qui les ont touchés, émus, bouleversés. Mais cette nouvelle saison est marquée par une nouveauté : fini Paris, place aux régions. Première étape de ce tour de France : Caen.

Par Emilie Flahaut

C'est dans les studios de France 3 Normandie qu'ont été enregistrées les 18 émissions qui seront diffusées à partir du 7 novembre prochain. 
Pendant deux jours, les lecteurs selectionnés suite à l'appel à candidature ont défilé devant la caméra des équipes d'Un livre un jour.
 

Tous viennent d'horizons très différents, mais ils ont tous en commun d'aimer les livres, d'aimer les mots. Certains ont pioché dans la rentrée littéraire, d'autres non, guidés par l'unique plaisir de faire partager des livres qu'ils ont aimés.

C'est le cas de Sophie Picard, formatrice et grande lectrice. Elle est venue parler de "Légende d'un dormeur éveillé" de Gaëlle Nohant, un roman qui ressuscite Robert Desnos. "J'avais l'image d'un poète scolaire et à travers ce livre, on découvre un homme qui va au bout de ses convictions, prêt à se battre pour les femmes de sa vie, prêt à rentrer dans la résistance. Il ira jusqu'à la déportation et en succombera. Je voulais le faire partager car c'est toute une tranche de notre Histoire. On commence dans les années 20 où il faut être encarté pour défendre ses idées et lui montre qu'il peut le faire sans l'être, en restant libre."
 
Pour Sophie Picard, formatrice, c'était un véritable défi de devenir animatrice d'un jour. / © France Télévisions
Pour Sophie Picard, formatrice, c'était un véritable défi de devenir animatrice d'un jour. / © France Télévisions

Sophie Picard a hésité à se lancer. 

Je suis une grande timide, ( ...) c'était un défi de se dire que je vais dépasser un peu mes complexes, mes peurs. C'était une superbe opportunité de rencontrer d'autres personnes, d'autres livres. Aujourd'hui  j'ai appris plein de choses, sur la manière de tourner une émission, sur d'autres auteurs passionnés, des journalistes passionnants et à l'écoute... J'ai passé une journée au-delà de mes espérances, je suis repartie ultra gagnante et riche.
Sophie Picard

 

Histoire de famille

Flore Delain, professeur de français  à Lisieux est venue avec sa fille Marie, 11 ans. L'année dernière, elle avait emmené trois de ses élèves à l'enregistrement de l'émission à Paris.

Elle a récidivé cette année avec sa fille mais cette fois-ci devant la caméra. Flore a défendu "Grand National" de Roland Buti, "un exercice très très difficile", explique-t-elle.
"Il faut répondre vite à des questions auxquelles on ne s'attend pas. La lecture de Delphine (Delphine Chaume, productrice de "Un livre un jour") n'est pas forcèment la mienne. Cela prouve qu'un livre est riche de plein de lectures possibles."
 
Flore et Marie Delain ont vécu l'expérience "Un livre un jour" en famille. / © France Télévisions
Flore et Marie Delain ont vécu l'expérience "Un livre un jour" en famille. / © France Télévisions


Grâce à la littérature, je développe mon imagination. J'adore lire car on peut créer des choses, s'inventer une autre vie, une vie que l'on aurait aimée vivre.
Marie Delain, 11 ans


Sa fille Marie est venue soutenir "Dans la forêt de Hokkaido" d'Eric Pessan, un récit fantastique inspiré d'un fait réel survenu en 2016 au Japon, l'abandon d'un garçon de 7 ans en pleine forêt. Pour le punir, ses parents ont voulu lui faire peur en le faisant sortir de la voiture et en s'éloignant. Mais il suffira de quelques secondes pour perdre la trace de l'enfant. 


Quatre des 18 numéros enregistrés à Caen sont consacrés à des auteurs nordiques et scandinaves invités cette année à la 28ème édition du festival les Boréales, qui se déroule du 14 au 24 novembre 2019 sur Caen et sa région. Un festival proposé par Normandie Livre & Lecture, l'agence de coopération des métiers du livre en Normandie, partenaire également des enregistrements  d'Un livre un jour en Normandie. "Ce que l'on souhaite maintenant c'est que l'émission revienne chaque année" explique son directeur Dominique Panchèvre. 

Car il faut bien le reconnaître, trop souvent la littérature est associée au microcosme parisien. Et l'émission créée par Olivier Barrot en 1991 avait tendance à en être le reflet.

Quand il a pris sa retraite l'an dernier après avoir enregistré 5576 émissions, France Télévisions a voulu révolutionner ces deux minutes quotidiennes consacrées aux livres, à tous les livres, romans, biographies, livres pour enfants, bandes dessinées, guides de voyage.
Quelques-uns des participants d'Un livre un jour" à Caen. / © France Télévisions
Quelques-uns des participants d'Un livre un jour" à Caen. / © France Télévisions

En faisant des lecteurs des animateurs d'un jour, l'émission s'adresse à un plus large public, à vous, à moi, acteurs à notre manière de l'univers littéraire car chaque lecture est une expérience unique, une ouverture au monde et une introspection.
 


 

"Un livre un jour" sur France 3

-Un livre un jour est diffusé sur France 3 du lundi au vendredi à 16 h 05 et le samedi à 13 h 20.
-À voir aussi en replay : https://www.france.tv/france-3/un-livre-un-jour/

Sur le même sujet

Céline Azorin, illustratrice jeunesse

Les + Lus