Porté par son public, le CBC se sent pousser des ailes et fait un pas de plus vers la Pro-B

Publié le

Après une saison peu flamboyante, le club caennais de Nationale 1 semble métamorphosé lors des playoffs. Porté par son public, il a remporté ce vendredi soir à domicile son premier match de demie finale face à un adversaire, La Rochelle, donné favori sur le papier.

Un palais des sports chaud bouillant. C'est ce qu'ont dû affronter les basketteurs de La Rochelle ce vendredi soir pour ce premier match des demies finales des playoffs de Nationale 1. 3000 spectateurs en ébullition quasiment tous acquis à la cause des Normands. De quoi intimider l'adversaire donné favori sur le papier. En très grande forme, les Rochelais compte alors 17 victoires en 18 matchs. Pour Caen, la saison a été bien moins flamboyante. Mais Lyon et surtout Poitiers (2e au classement à l'issue de la saison régulière) savent désormais que les Normands ont retrouvé du poil de la bête, à plus forte raison quand ils jouent devant leur public. 

durée de la vidéo : 01min 40
Le CBC remporte son premier match des demies finales face à La Rochelle ©France 3 Normandie Caen

Et dès l'entame du match, les Caennais mettent le feu au parquet. 20 points marqués en l'espace de cinq minutes. A la pause, le CBC mène de dix points. Petit à petit, La Rochelle revient dans la danse et seuls quatre petits points séparent les deux équipes dans le dernier quart-temps. Caen résiste et finit par s'imposer sur le score final de 81 à 76.

"C'est un bonheur absolu", confiait Gide Noël sous les applaudissement et les cris d'un public exalté, "Il n'y a pas besoin d'en dire plus. Il faut juste écouter et apprécier." Pour autant, l'ailier tentait de garder la tête froide. "Le boulot n'est pas fini. On sait qu'à La Rochelle, ça va être un autre match. On a encore laissé des points faciles, on fait encore trop de fautes et on ne se fait pas assez respecter. J'espère que vendredi on finit le boulot. Revenir dans cette salle, ça donne une motivation pour revenir pour la finale." Car son précieux billet pour la finale, le CBC devra aller le chercher à La Rochelle, ce vendredi 27 mai si tout va bien ou le dimanche 29 mai lors d'une belle.