• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Situation tendue lors d’une manifestation à Caen samedi

Un homme a été interpellé lors d’une manifestation qui s’est tenue samedi après-midi à Caen dans une ambiance tendue. Le jeune homme aurait craché sur une voiture de police.

Par F3BN

Tout est parti d’une manifestation visant à protester contre l’état d’urgence organisée samedi 12 décembre vers 14 heures devant la préfecture de Caen. Une cinquantaine de personnes, selon la police (une quarantaine selon les organisateurs) se rassemblent pour distribuer des tracts. Ils appellent à la "résistance contre les lois sécuritaires et la violence de l’État".

Ce serait le crachat d’un jeune homme sur une voiture de police qui aurait mis le feu aux poudres. L’incident aurait eu lieu vers 15h20, lorsque six voitures de police surgissent à l’angle de la Saint-Pierre et de la rue de Strasbourg. Leurs occupants procèdent à des dizaines de contrôles d’identité et interpellent le cracheur présumé.

"Il a craché sur une voiture de police en patrouille. Lorsque les trois policiers sont sortis pour relever son identité, la vingtaine de personnes qui distribuaient des tracts avec lui les ont entourés, les empêchant de faire leur travail. J’ai lancé un appel général de renfort", a déclaré à "Ouest-France" François Papineau, directeur départemental de la sécurité publique.

L’auteur du crachat a été emmené au poste et rapidement relâché. Il devra répondre d’outrage à agent. Un prochain rassemblement visant à dénoncer "l’état d’urgence et les lois sécuritaires" est organisé le 19 décembre à 14 heures, place Bouchard, à Caen.

A lire aussi

Sur le même sujet

Leprévost et Staut/ parcours à Rotterdam le 23/08/2019- Images FEI

Les + Lus