SM Caen - Pascal Dupraz : “le montagnard ne regarde jamais dans le vide mais au dessus de sa tête.”

Pascal Dupraz est officiellement le nouvel entraineur du SM Caen. / © Boris Letondeur, France 3
Pascal Dupraz est officiellement le nouvel entraineur du SM Caen. / © Boris Letondeur, France 3

Le nouvel entraîneur du Stade Malherbe de Caen Pascal Dupraz, a été présenté officiellement à la presse ce mardi matin. Le Savoyard, 57 ans, signe pour deux saison, plus une en option. Résumé des meilleures déclarations de la conférénce de presse. 

Par Boris Letondeur

Pascal Dupraz est officiellement l'entraîneur du SM Caen depuis ce mardi 1er octobre 2019. Il remplace le Portugais Rui Almeida qui n'aura tenu que quatre mois sur le banc malherbiste. 

"C'est le seul coach que nous avons rencontré !" Fabrice Clément, président du SM Caen

Le président du SMC a tenu à préciser qu'il maintenait sa "confiance dans la qualité du groupe, mais qu'il fallait "basculer dans autre chose, en allant vite", parce que "Caen n'avait pas les moyens d'attendre la trêve internationale."
 


Pascal Dupraz a d'emblée tenu à rappeler qu'il n'avait jamais entraîné en Ligue 2. "J'ai fait toutes les divisions de la DH à la Ligue 1, mais il me manquait la deuxième division". Avec beaucoup d'assurance, certains diront d'arrogance, l'entraineur savoyard a déclaré que ça lui paraissait "illogique" de rester autant de temps sans entraîner, soit 18 mois.

La technique du montagnard

Né à Annemasse, en Savoie, Pascal Dupraz a tenu à rappeler qu'il était un montagnard. "Nous avons l'habitude de dire à ceux qui ont le vertige de ne jamais regarder le vide, parce que ça nous précipite. En montagne, on regarde au dessus de sa tête. Je suis venu ici pour relever un challenge. A Toulouse, c'était 10 points à rattraper en 10 matchs. Là, c'est onze points en 29 matchs, c'est moins dur parce qu'il reste plus de temps". 

La recette de la boisson revigorante


Volontairement positif dans sa communication, l'entraîneur de 57 ans a donné sa version du verre à moitié vide, ou à moitié plein. "Le verre à moitié rempli, je peux me désaltérer avec. Dedans il y a de l'eau et de l'amour, de l'affection, de l'intérêt, de la patience, du travail."
  

Parmi nos missions, donner de la joie aux supporters. Pascal Dupraz, entraîneur du SM Caen 


Pascal Dupraz a également été interrogé sur ses préceptes sur le terrain. "Je ne suis pas l'adepte de la possession basse. Angers regardait avec envie le SMC il y a quelques années. Aujourd'hui, c'est l'inverse". L'ancien technicien de Toulouse a aussi évoquer l'importance de la confiance pour une équipe. Il place le curseur "mental" à plus de "50% de la performance. "Se sacrifier sur le terrain pour le plaisir de nos suporters, c'est une de nos missions". 

The specialist des causes perdues

Pascal Dupraz a livré une première analyse de la situation actuelle de l'équipe malherbiste. "Je vois une équipe qui sous performe pour des raisons que je ne peux pas commenter. Je vais lui ammener mes préceptes. Vous verrez dès vendredi qu'ils sont différents. Pour ce premier match, dites à mon collègue de Chatearoux qu'on jouera à quatre derrière... et aussi à onze sur le terrain. 

Questionné sur le système de jeu, point de fixation de la sphère malherbiste depuis le début de la saison sous les ordres de Rui Almeida, Pascal Dupraz a aporté quelques éléments de réflexion. "Le réflexe du bon entraineur c'est de bien analyser les qualités des joueurs et de leur proposer un système qui leur convienne, dans lequel ils se sentent bien. Ajoutant que le management "c'est aussi une main de fer dans un gant de velours".

"Aidez-nous !"

Enfin, le Savoyard a souhaité envoyer un message aux supporters. "Pour réusisr notre mission on a besoin du supporters. Ce sera aussi leur victoire le jour où le SMC retrouvera la Ligue 1. Un message aussi envers ses joueurs et ce qu'il attend d'eux sur le terrain lors des matchs. "D'Ornano doit redevenir une place forte. Je voudrais que le foot ressemble au rugby, je voudrais qu'on s'en mette plein la pipe et qu'on se salue à la fin du match". 

Après avoir enfilé un survêtement, trouvé des chaussures d'emprunt à sa taille, Pascal Dupraz a dirigé la séance matinale. Une deuxième séance est prévue dans l'après-midi. L'occasion, sans doute, pour les supporters, déjà nombreux ce matin, d'entendre les aboiements d'encouragement du nouvel entraîneur du SM Caen. 
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus