• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Stade Malherbe Caen-FC Nantes: le match de la dernière chance pour l'entraîneur Fabien Mercadal ?

En conférence de presse / © A.Huctin
En conférence de presse / © A.Huctin

Alors qu'il ne lâche rien devant les médias en conférence de presse, qu'il croit au maintien du Stade Malherbe en Ligue 1, l'entraîneur Fabien Mercadal serait sur la selette. Le journal l'Equipe annonce qu'il pourrait être remplacé dimanche selon les résultats contre Nantes et Strasbourg, à venir. 

Par Alexandra Huctin

Le bateau du groupe pro est plein tangage. Le Stade Malherbe Caen a rejoint la place difficile des relégables de la Ligue1, lors de sa défaite à Amiens, samedi dernier, et depuis rien en va plus.

Les supporters ont échangé quelques mots vifs avec les joueurs et le staff à l'issue du match qu'il ne fallait pas perdre en Picardie : une image de fin de rencontre qui montre bien la tension. Faycal Fajr, le milieu de terrain hyper impliqué dans la survie en Ligue 1 de son club formateur, a bien insisté auprès du Kop caennais : un échange capté par les caméras de Canal Plus qui a l'exclusivité.

Twitter-  Faycal Fajr "Nous les premiers on a envie de se donner sur le terrain ! On comprend tous votre mécontentement. On essaye, on n'y arrive pas. On va continuer."

Depuis les questions fusent sur l'avenir dans le club de l'entraîneur Fabien Mercadal, arrivé en fin de saison dernière à Caen : un profil atypique d'entraîneur de Ligue 2 qui venait de réaliser quelques mois prometteurs avec le Paris FC mais qui a tout à prouver dans l'impitoyable groupe Elite de la Ligue 1.



Selon le journal l'Equipe de ce mercredi 13 février 2019, " on saura dimanche"


"La semaine passée, il ( NDLR : Fabien Mercadal) s'est vu fixer par ses dirigeants un objectif de 5 points à décrocher sur les trois prochains matches qui s'annonçaient", explique le journal bien informé. En effet, Gilles Sergent, le Président du Stade Malherbe "a lui même dévoilé le challenge à relever au staff et aux joueurs", insiste l'Equipe. 

Sur les 9 points des trois matches en questions (Amiens, Nantes, Strasbourg), 5 étaient donc à prendre et 3 sont déjà perdus. Autant dire qu'il faut une victoire ce mercredi 13 février à d'Ornano, contre le FCN en plein hommage à Emiliano Sala (le match sera arrêté à la 14è minute pour honorer la mémoire du buteur argentin disparu et les joueurs caennais auront le nom de Sala gravé sur le maillot qu'il a porté en 2015);

Il faut aussi une autre victoire dimanche, toujours à domicile contre Strasbourg (en pleine réussite) pour arriver à 6 points et à l'objectif fixé. "On saura dimanche à 17H" a précisé le Président du Club au journal l'Equipe.
Un défi assez haut à relever pour des caennais en difficulté depuis plusieurs semaines. 
 

Sur le même sujet

Périphérique coupé au Sud ce 16 février 2019

Les + Lus

Les + Partagés