• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le Stade Malherbe loupe son match et se rapproche de la zone rouge

La joie des Dijonnais, la tristesse des Caennais / © JEFF PACHOUD / AFP
La joie des Dijonnais, la tristesse des Caennais / © JEFF PACHOUD / AFP

Le club normand s'est incliné ce samedi soir à Dijon après avoir encaissé deux buts, dont un marqué par un de ses joueurs. Caen n'est plus qu'à 4 points de la zone de relégation.

Par CM

Une soirée à vite oublier. C'est en substance ce qu'a déclaré Patrice Garande, l'entraîneur du stade Malherbe, à l'issue du match qui a opposé samedi soir son équipe à Dijon. "Je suis comme un entraîneur qui a perdu un match et qui n'a pas vu ce qu'il voulait voir. On a loupé notre match. Nous avons fait une mauvaise entame, une mauvaise première mi-temps, dans les duels, dans le travail défensif."

Et parmi les Caennais, celui qui a passé la plus mauvaise soirée est sans doute Damien Da Silva. C'est lui qui a ouvert le score à la 25e minute. Au profit de l'équipe adverse. Le défenseur repousse au fond des filets normands le centre puissant de Wesley Saïd. Da Silva n'est pas au bout de ses peines. Il est contraint de sortir à la 59e minute sur blessure. Souffrant de la cuisse, il sera absent deux à trois semaines des terrains. "Je ne suis pas médecin, mais d'après ce que j'ai compris, il en a bien pour quinze à vingt jours", a expliqué Patrice Garande.

A la reprise, les Normands voient une occasion d'égaliser leur échapper. Mais la main de Djilobodji dans la surface n'est pas sifflée par l'arbitre. Ce dernier accorde en revanche le penalty aux Bourguignons à la 69e minute. Tavares transforme et permet à Dijon de prendre le large au tableau d'affichage. Caen ne parviendra pas à revenir au score.

Le Stade Malherbe de Caen est à la 13e place du classemenet général mais à seulement 4 points des premiers relégables. L'étau se resserre autour des Normands.

Sur le même sujet

L'Armada 2019 sous haute sécurité

Les + Lus