Les mauvais élèves qui ont réussi : Jean-Pierre Etienvre, pâtissier à Dives sur Mer

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Dans notre série sur les mauvais élèves qui ont réussi professionnellement, nous rencontrons Jean-Pierre Etienvre, pâtissier, à Dives sur Mer. Après un début de scolarité catastrophique, il enchaîne les bonnes notes dès lors qu'il découvre sa passion pour la pâtisserie et qu'il devient apprenti.

Par DM Claude

Enfant, Jean-Pierre Etienvre a passé des journées interminables à l'école.

"Nul", "médiocre", "charabia".  

Les appréciations catastrophiques de ses professeurs se succèdent et envahissent ses cahiers jusqu'au jour où ce fils d'agriculteur découvre sa passion pour la pâtisserie. Dès lors, ses notes s'envolent. 
De 16 à 28 ans, il prend du plaisir à apprendre, à travailler. Il décroche même le titre de meilleur ouvrier de France. A 28 ans, il achète sa première boutique.
Aujourd'hui, il en possède 3 autres sur la côte fleurie et compte 90 salariés. 

On a tous un talent caché 

A ceux qui n'ont pas encore trouvé leur voie professionnelle, ce chef d'entreprise conseille :

"Faire plusieurs stages dans différents corps de métier pour apprécier l'un d'entre eux... Et puis aussi :  travailler". 



VIDEO : le reportage de Christiane Lablancherie et Didier Meunier (son  Bruno Delande et montage de Juliette Bondil) avec l'interview de : 
  • Jean-Pierre Etienvre, meilleur ouvrier de France pâtisserie et propriétaire des boutiques " Dupont avec un thé" 
 
Jean Pierre Etienvre, pâtissier à Dives sur Mer

Sur le même sujet

Céline Azorin, illustratrice jeunesse

Les + Lus