Gymnasiade 2022 : c'est parti pour une semaine de Jeux olympiques scolaires en Normandie !

Publié le Mis à jour le

Les meilleurs sportifs collégiens et lycéens de 15 à 18 ans en provenance des cinq continents participent jusqu'au 22 mai 2022 aux Jeux olympiques scolaires en Normandie. Les 65 délégations lancent l'événement avec un gigantesque défilé à Deauville.

Des rires, de la joie et surtout des couleurs avec tous ces drapeaux qui viennent des cinq continents. La parade géante réunit 65 délégations rassemblant au total 3 200 jeunes. Brésil, Italie, Kazakhstan ou encore Ouganda, ces sportifs collégiens et lycéens, les meilleurs, âgés de 15 à 18 ans viennent défendre les couleurs de leur pays lors de cette "gymnasiade". Les Français s'élancent en dernier en chantant fort la Marseillaise avec en tête la boxeuse honfleuraise Kaelya Mopin. La championne d’Europe junior en titre est fière d'être là aujourd'hui : "je suis heureuse de représenter ma Normandie, je suis très émue. Et surtout je suis contente que ça se passe ici, ma famille, mes amis vont pouvoir venir me soutenir" nous dit-t-elle avant de repartir en chantant.  


En musique et dans la bonne humeur, tous défilent du Pom's jusqu'au Centre International de Deauville avec des animations le long du parcours à l'image de circassiens au coin d'un carrefour qui mettent l'ambiance pour soutenir les athlètes.

Les ukrainiens, invités d'honneur

Plus de 200 ukrainiens sont les invités d'honneur de cette manifestation. Illia Lipatov a 17 ans, il concourt dans la discipline du Taekwondo. Avec ses camarades, il a fui la guerre, a vécu deux mois en Allemagne où il a pu se préparer à cette compétition : "d'habitude c'est mon père qui m'entraîne mais il a dû rester en Ukraine. Je suis heureux d'être ici, le sport me permet de continuer à vivre à peu près normalement au moins l'espace d'un moment" nous confie le jeune homme.

Dans la continuité des décisions des instances sportives internationales d'exclure les sportifs russes des compétitions, aucune délégation russe ne sera en revanche présente pour cette 19ème édition de la "Gymnasiade".

17 disciplines au total

Au menu durant cette semaine de la natation, de l'athlétisme ou encore du tir à l'arc. 17 disciplines au total autour desquelles les adolescents vont se rassembler. Les compétitions se dérouleront dans 9 villes des 5 départements normands : Caen, Rouen, Deauville, Le Havre, Pont-Audemer, Forêt d’Ecouves, Montivilliers, Granville et Val-de-Reuil.

Les Normands à suivre : Kaelya Mopin et Helliot Lamagot-Poirrier

Quinze normands sont dans les rangs de l’équipe de France. La boxeuse honfleuraise Kaelya Mopin, championne d’Europe junior en titre, est donc l'une des plus attendue. De son côté, l’Hérouvillais Helliot Lamagot-Poirrier sera le premier para-athlète normand à participer à la compétition: "ils vont représenter la France dans leur propre région à un championnat du monde, c'est une véritable chance pour eux" explique Aline Louisy-Louis, vice-présidente de la Région Normandie en charge des sports. 

Des personnalités attendues toute la semaine

Deux ans avant les JO 2024 qui se dérouleront à Paris, cet évènement, version scolaire à l’échelle de la région de Normandie, aura donc tout des Jeux Olympiques. Et les plus grands seront là toute la semaine pour soutenir les adolescents. Tony Estanguet, triple champion olympique de canoë slalom et président du Comité d'organisation des JO de Paris 2024 sera présent. Le nouveau président de l'UNSS, le handballeur Olivier Girault, sera également de la partie. D'autres champions sont attendus pendant la semaine : la basketteuse Diandra Tchatchouang, la joueuse de rugby Lenaig Corson, l'ex All Black Byron Kelleher, le boxeur Brahim Asloum, la nageuse Malia Metella, la judoka Gévrise Emane ou encore le gymnaste Samir Aït Saïd.