Avec "l'hôpital des nounours", les enfants n'ont plus peur des blouses blanches

Publié le Mis à jour le

L'"hôpital des nounours" se trouve au Pôle de Formation et de Recherche en Santé, à Hérouville Saint-Clair. Des étudiants jouent aux docteurs, les enfants au papa et à la maman pour soigner les doudous malades. Objectif : guérir les peurs des petits.

Le concept a été crée en Allemagne en 2000 et existe à Caen depuis une dizaine d'années. Cette semaine, 160 enfants venant d'Hérouville-Saint-Clair et d'Amfreville sont invités à y venir avec leurs classes.
 


Le principe 

C'est un jeu de rôle. Les enfants interprètent les parents, les étudiants font office de professionnels de santé et les malades sont joués par les doudous. C'est l'enfant qui indique les symptômes : un pied cassé, un mal de ventre, une brûlure. Une fois le diagnostic posé, il va suivre le parcours de santé de son doudou, passer d'atelier en atelier : pharmacie, plâtre, échographie, radiographie, kiné, chirurgie pour comprendre tout le processus de guérison.

A la fin, c'est l'enfant qui se sent mieux. Il a pu se familiariser avec le milieu hospitalier et prendre confiance. "On se rend compte que l'enfant a peur de ce qu'il ne connaît pas" explique un étudiant.

L'objectif de cette consultation est double :
- diminuer l'angoisse des jeunes enfants provoquée par les blouses blanches ou bleues
- familiariser les futurs professionnels de la santé au jeune public

Reportage Stéphanie Lemaire et Erwan de Miniac
Hôpital des nounours à la fac de médecine de caen janvier 2019