Il était une fois... le mont Canisy, espace naturel protégé et haut lieu d'histoire, sur la côte fleurie

Le Mont Canisy (Calvados) offre de très belles vues sur la baie de Seine / © France 3 Normandie
Le Mont Canisy (Calvados) offre de très belles vues sur la baie de Seine / © France 3 Normandie

C'est un site historique bien moins connu que la pointe du Hoc. Il fut pourtant un champ de bataille lors du Jour J. Cette colline qui surplombe la côte Fleurie, fut d'ailleurs un ancien site militaire stratégique durant la 1ère et la 2ème guerre mondiale. Retour sur l'histoire de ce domaine...

Par Th. Cléon et CG

Espace naturel protégé, colline bercée par le vent offrant un point de vue imprenable sur la côte fleurie, le mont Canisy culmine à cent dix mètres au dessus de la mer. Bénerville-sur-mer, Deauville, Tourgéville et Saint Arnoult se partagent les vingt sept hectares de sa superficie.
Touristes et historien parcourent ses chemins, à la recherche de bon air ou des rares vestiges des deux dernières guerres mondiales.

Une série de quatre reportages proposée par Thierry Cléon, Cyril Duponchel et Xavier Gérard

Les vestiges de la première guerre mondiale

 

Il ne reste presque plus rien du camp de convalescence construit pour les soldats anglais en 1917 sur le secteur du Mont Canisy. Débarqués sur la côte fleurie pendant la guerre 1914-1918 pour désengorger les bases du Havre et de Rouen, trente mille soldats au total, blessés ou convalescents, y ont séjourné jusqu'en 1919. Aucune trace ne subsiste des milliers de baraquements construits à l'époque; seul l'unique cimetière du Commonwealth datant de la première guerre mondiale témoigne de cette activité intense.
Histoire du Mont Canisy : la première guerre mondiale / feuilleton 1 sur 4 - janvier 2016

Intervenants :
Gilbert Hamel, collectionneur
Jean Moisy, collectionneur
Frédérick Verbauwhede, Président de l'association des amis du Mont Canisy
 

Véritable site stratégique pendant la seconde guerre mondiale


Culminant à cent dix mètres de haut, le Mont Canisy offre un point de vue remarquable sur la baie de Seine. Un point vue évidemment largement partagé... par les militaires. Militaires français tout d'abord, qui en ont fait une zone de défense côtière dès 1918, puis militaires allemands qui y ont posté deux cents soldats dès 1941 et ont entrepris en 1942, sous la direction de l'Organisation Todt,  la construction de l'une des forteresses du mur de l'Atlantique.

Histoire du Mont Canisy pendant la seconde guerre mondiale - feuilleton 2 sur 4 - 18 janvier 2016

Intervenants :
Frédérick Verbauwhede, Président de l'association des amis du Mont Canisy
Jean Laurent, auteur de la revue "les batteries allemandes du mont Canisy"

► Les visites guidées du Mont Canisy reprennent à partir du mois d'avril 2016. Voir les détails des visites et des horaires sur le site internet mont-canisy.org 
 

La mémoire préservée grâce à l'association des amis du Mont Canisy


Cent dix adhérents, ou plutôt cent dix amis travaillent depuis plus de vingt ans à restaurer le site et sa mémoire. Il ne s'agit pas de faire des fouilles archéologiques mais de restaurer le site pour l'ouvrir à des visites publiques ou privées, qui comptabilisent entre trois et quatre mille visiteurs par an.

Histoire du Mont Canisy feuilleton 3 sur 4

Intervenant :
Frédérick Verbauwhede, Président de l'association des amis du Mont Canisy
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus