Législatives 2022 : Qui est Freddy Sertin, le suppléant de la Première ministre Elisabeth Borne dans le Calvados ?

Publié le Mis à jour le

Candidate dans la 6ème circonscription du Calvados, Elisabeth Borne (Renaissance) a été nommée Première ministre ce lundi par Emmanuel Macron. En cas d'élection en juin prochain, elle laisserait son siège à l'Assemblée Nationale à son suppléant Freddy Sertin. Portrait de ce Virois au cheminement jusqu'alors rectiligne, qui vient de prendre un sacré coup d'accélérateur.

En ce printemps, à l'instar de la végétation dans les prairies normandes, le nom de "Freddy Sertin" bourgeonne dans les médias. Des articles régionaux depuis quelques semaines, mais aussi nationaux depuis lundi et la nomination d'Elisabeth Borne au poste de Premier ministre. Car le Virois n'est autre que son suppléant dans la course à la députation dans la 6ème circonscription du Calvados. 

Si l'ancienne ministre du Travail venait à s'imposer dans son canton lors des élections législatives de juin prochain, elle ne pourrait pas cumuler son siège de député avec le rôle de Premier ministre. Son binôme, Freddy Sertin, s'installerait donc sur son siège à l'Assemblée Nationale. 

Un Virois de souche

Depuis l'annonce de la candidature de l'ancienne préfète sur le canton de Vire-Evrecy, beaucoup de ses adversaires politiques dans la 6ème circonscription du Calvados ont dénoncé un "parachutage". Ils devront trouver un autre argument pour démonter celle de son suppléant. Car Freddy Sertin 42 ans, est un enraciné dans le bassin virois.

Dans la ville de la Porte Horloge, rare sont ceux ne connaissant pas son nom. Car il y est né, déjà, en 1980, avant d'y effectuer sa scolarité, notamment au Lycée Marie Curie. Il quitte ensuite la région pour terminer ses études en achats et approvisionnements à l'ISAAP à Rochefort, en Charente-Maritime. Après avoir été manager pour Carrefour, le Normand devient responsable achats du Grand Port maritime de Bordeaux.

De la logistique à la clinique

De retour dans le Bocage en 2006, Freddy Sertin travaille quatre ans pour le Groupe Stef, entreprise locale emblématique, puis devient responsable des achats immobiliers en Normandie pour La Poste Immo, durant trois ans et demi. 

Sa carrière politique démarre au lendemain des élections municipales 2014. En mai, Marc Audreu-Sabater le nomme directeur de cabinet. Un poste qu'il occupe entre 2014 et 2018, jusqu'à ce qu'il prenne les rênes de la Clinique Notre-Dame de Vire, à peine racheté par le groupe Vivalto

A la tête de l'établissement privé de santé, il gère la période de crise sanitaire due au Covid-19, et notamment la mise en place de la vaccination des habitants du bassin virois. 

En même temps Horizons et Renaissance

En parallèle de ses fonctions de direction, Freddy Sertin ne perd pas de vue la politique. Macroniste, il annonce en janvier dernier s'impliquer dans la structuration d'Horizons, le nouveau parti lancé par Edouard Philippe. Pour autant, il défend sa "double-appartenance", ne reniant pas son adhésion au courant du Président de la République Emmanuel Macron. Ce scrutin législatif est sa première tentative dans une élection.