• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La Lexovienne Marine Johannes part à New-York pour évoluer en WNBA

Marine Johannes, native de Lisieux, va jouer la saison prochaine en WNBA, l'élite du basket américain féminin / © ATTILA KISBENEDEK / AFP
Marine Johannes, native de Lisieux, va jouer la saison prochaine en WNBA, l'élite du basket américain féminin / © ATTILA KISBENEDEK / AFP

Native de Lisieux et formée au club de Mondeville, la basketteuse Marine Johannes jouait depuis 2016 avec les Tango de Bourges. L'internationale française va traverser l'Atlantique pour évoluer en WNBA, l'élite du basket américain féminin.

Par CM

La Normandie, terre de basket ? Après Nicolas Batum, c'est un autre enfant du pays qui part tenter l'aventure en Amérique. Tout comme son "aîné", Marine Johannes a fait ses premiers pas sur les parquets du club de Pont-L'Evêque avant de rejoindre Mondeville qui va assurer sa formation et bénéficiera de ses talents. "Elle a un don. Elle fait un basket que personne ne joue", déclare à son sujet l'entraîneur de l'USOM Romain L'hermitte en 2015 alors qu'elle est sélectionnée pour la première fois en équipe de France (après avoir brillé chez les jeunes dont l'entraîneur disait qu'elle était "le petit Mozart du basket français").

En 2016, Marine Johannes a quitté la Normandie pour rejoindre l'un des poids lourds du basket féminin français, le Tango Bourges Basket avec qui elle remporte la Coupe de France en 2017 et 2018 et le championnat de France en 2018, également. A 24 ans, la basketteuse normande s'apprête à vivre une nouvelle aventure sportive en Amérique.
 

C'est le club de New-York Liberty qui a annnoncé ce jeudi 21 mars avoir signé Marine Johannes. La basketteuse normande va désormais évoluer en WNBA, l'élite du basket féminin américain. Les modalités du contrat n'ont pas été communiquées. La saison du club new-yorkais débute le 24 mai. Selon le club de Bourges, Marine Johannes devrait disputer ses premiers matchs en WNBA cet été. Elle retrouvera les Tangos après la fin du championnat américain, fin septembre.
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le coup de gueule des pompiers de Rouen

Les + Lus