• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Il faut sauver le musée de la Percée du Bocage

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Opération portes ouvertes ce dimanche au Musée de la Percée du Bocage à Saint-Martin-des-Besaces, dans le Calvados. Avec l'espoir de trouver, parmi les passionnés, un potentiel successeur au Président Mark Kentell qui envisage de repartir au Royaume-Uni en septembre. 

Par Aurélie Misery

Après 37 ans passés en France, Mark Kentell, le Président du Musée de la Percée du Bocage va repartir au Royaume-Uni. Le Britannique a consacré beaucoup d'énergie à ce musée de 250m2 en secteur britannique, mais pour lui, il est temps de passer la main. 

"C'est très compliqué, c'est associatif, on n'a pas beaucoup de moyens, il faut réussir à être autonome", confie Mark Kentell. 

Les bénévoles ont donc battu le rappel pour sauver le musée. Une opération portes ouvertes était donc organisée exceptionnellement ce dimanche 25 novembre pour trouver des bonnes volontés. 

Le musée consacrée à l'opération Blue Coat, opération de soutien des Britanniques aux Américains lors de la Bataille de Normandie, a accueilli en 2018 1 200 visiteurs dont 50% de Britanniques.  

Le reportage d'Hélène Jacques et Gildas Marie 
Sont interviewés :
David Follin
de Caen
Mark Kentell
President Musée de la percée du bocage
Stéphane Jacquet
Vice-Président du musée
Le musée de la Percée du Bocage cherche un repreneur

Sur le même sujet

Lilti : son arrivée en Guadeloupe

Les + Lus