Neutralisation d'une bombe anglaise de la seconde guerre mondiale à Fontaine-le-Pin

Une bombe anglaise de 213 kilos a été découverte à Fontaine-le-Pin / © Préfecture du Calvados
Une bombe anglaise de 213 kilos a été découverte à Fontaine-le-Pin / © Préfecture du Calvados

Les demineurs du centre départemental de Caen sont mobilisés ce vendredi 25 octobre pour neutraliser une bombe anglaise de la seconde guerre mondiale découverte sur la commune de Fontaine-le-Pin, près de Falaise.

Par CM et LO

En Normandie, les démineurs n'ont pas le temps de s'ennuyer. Les démineurs du centre interdépartemental de Caen, qui interviennent dans sur l'ex Basse-Normandie et la Seine-Maritime, estiment traiter en moyenne une vingtaine de tonnes de munitions par an. Rien que sur le Calvados, ils en sont déjà à 354 interventions dont huit bombes. La dernière en date a été découverte début septembre dans un champ sur la commune de Fontaine-le-Pin, non loin de Falaise. L'engin explosif a été largué par un avion anglais en août 44 lors de l'opération Tractable, l'offensive des troupes canadiennes et polonaises pour prendre Falaise.  
 
Neutralisation d'une bombe anglaise de la seconde guerre mondiale à Fontaine-le-Pin

Un périmètre de sécurité de 540 mètres a été établi autour de la zone où se trouve la bombe anglaise de 213 kilos. Sur les 370 âmes que compte la commune, une vingtaine ont dû évacuer leur logement ce vendredi matin avant 9 heures. Parmi les rares habitants concernés par l'évacuation, Jacqueline, témoin direct des bombardements alliés en 1944. "On a évacué", se souvient-elle, "On est allé jusqu'en Charente. On était une famille nombreuse et ils évacuaient les familles nombreuses en premier. On est allé d'étape en étape et on est arrivé jusqu'en Charente où on a passé un an. Il y en a eu pas mal de tombé dans le coin des bombes." Pas moins de 1800 trous de bombes avaient été recensés à Fontaine-le-Pin après le Débarquement.

Sur le même sujet

Les + Lus