Agressions sexuelles à Ouistreham et Blainville-sur-Orne : un mineur interpellé et mis en examen

Entre 18 avril et le 2 juin, trois femmes ont été gressées sexuellement dans le secteur de Ouistreham et de Blainville-sur-Orne. L'enquête a permis d'identifier et d'interpeller l'auteur des faits : un jeune homme de 17 ans qui sera jugé par le tribunal des enfants.

La plage de Ouistreham
La plage de Ouistreham © MAXPPP
La première agression remonte au 18 avril dernier et s'est déroulée à Ouistreham. L'agresseur a été surpris par un gendarme faisant son footing. L'individu était en train de commettre des attouchements "de nature sexuelle" sur une joggeuse. Il a immédiatement pris la fuite. Des surveillances pédestres ont été mise en place après les faits, des faits qui ont permis d'obtenir une première "description sommaire" du jeune homme.

Quelques semaines plus tard, le 2 juin, une autre jeune femme, circulant à vélo sur la piste cyclable de Blainville-sur-Orne, a elle aussi était victime de l'agresseur. Celui-ci a tenté de la retenir par le bras, alors qu'elle essayait de s'échapper. Cette fois-ci, c'est l'arrivée d'un autre cycliste qui a fait fuir l'individu. Lequel tentait le même jour, un peu plus tard sur la commune de Ouistreham, de poursuivre "en cyclomoteur" une femme qui rentrait du travail à vélo.

L'enquête menée par la gendarmerie de Ouistreham a permis d'identifier l'auteur des faits et de l'arrêter. Un mineur âgé de 17 ans a été mis en examen par le juge des enfants le 5 juin dernier, à l'issue de sa garde à vue. Le jeune homme a été placé sous contrôle judiciare et sera jugé par le tribunal des enfants, en raison de son âge. Dans un communiqué diffusé ce mercredi 15 juillet, le procureur de la République de Caen indique que le contrôle judiciaire comporte "un certain nombre d'obligations" et que "les vérifications se poursuivent".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter