Ouistreham : le terminal ferry se refait une beauté

Depuis deux semaines, des travaux d'enrochements et de voiries sont en cours sur le terminal ferry à Ouistreham. Le chantier va durer quatre mois.

Le terminal ferry de Ouistreham en plein travaux avec un enrochement de plus de 400 mètres de chenal. Le chantier va durer quatre mois.
Le terminal ferry de Ouistreham en plein travaux avec un enrochement de plus de 400 mètres de chenal. Le chantier va durer quatre mois. © Capture du reportage de Loïc Gazar et Thierry Cléon

Les pelleteuses sont à l'ouvrage. Des tonnes de cailloux sont mis en place pour sécuriser le chemin vers l'Angleterre. A Ouistreham, premier port d'embarquement pour les ferry de la compagnie Brittany ferries, le passage des camions fragilise le talus qui borde l'avant port. Pour péréniser l'installation, des travaux sont nécessaires : "Le long du chenal il n'y a que du sable ce qui signifie qu'à marée haute c'est très fragile donc on est obligé de venir mettre de la roche dessus" précise Mathias Traon, chef de chantier Guintoli (Groupe NGE).

La marée montante creuse les 400 mètres de chenal, l'enrochement est donc obligatoire. L'objectif est de renforcer le talus afin d'empêcher la zone de terminal de s'effondrer lors des passages quotidiens des poids lourds et d'éviter les dégâts des vagues. Pour Edouard Dufay, chargé d'opération à Ports de Normandie : "On pose à la fois les enrochements qu'on vient de récupérer et on ajoute également des granites qui viennent principalement de la Manche".

Plus de 25000 tonnes de roches seront utilisés pour renforcer le talus.
Plus de 25000 tonnes de roches seront utilisés pour renforcer le talus. © Capture du reportage de Loïc Gazar et Thierry Cléon


Et il s'agit d'un chantier de grande ampleur. Au total, ce seront plus de 25 000 tonnes de roches qui seront déposées. Edouard Dufay ajoute : "Il n'y a pas eu d'entretien sur cet ouvrage jusqu'à présent, on refait 400 mètres de talus d'un coup, on considère que c'est un entretien lourd, ça ressemble quasiment à des travaux neufs".


1,8 millions d'euros de coûts de travaux 

D'ici une quinzaine de jours, l'écluse du port devrait elle aussi faire l'objet d'importants travaux pour eviter d'être emportée par la mer. Le coût des travaux devrait atteindre au total 1,8 millions d'euros. Une opération prise en charge par Ports Normandie.
 

Pas d'incidence sur la circulation

Le gestionnaire du port indique aussi que même si les travaux sont situés à l'interieur du terminal ferry, aucune incidence n'aura lieu sur la circulation routière pour les habitants de la commue. Un plan de circulation est mis en place pour les piétons, les cyclistes et les véhicules entrant sur le terminal. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
myferrylink économie transports transports maritimes