Eleveur de yearlings, une passion très normande

© Média TV
© Média TV

Plus d'un cheval de course sur deux dans le monde est né en Normandie. Il est donc facile d'imaginer à quel point les périodes de ventes de chevaux sont cruciales pour les 4 500 élevages normands. C'est le cas tous les ans depuis plus de 30 ans pour Emmanuel Leclerc, éleveur de Yearlings.

Par CG & Media TV

48 hippodromes, 4 840 éleveurs, 115 000 équidés, trois chiffres qui font de la Normandie la première terre de cheval au monde capable de produire des champions dans le trot, le galop et le sport. Emmanuel Leclerc fait partie du sérail, son fils Adrien devrait lui succéder. Vincent Chatelain est allé le rencontrer, dans son élevage à Exmes, dans le sud du Pays d'Auge puis à Deauville où il se rend chaque année fin août pour vendre ses yearlings. 
 

La vente de yearlings
Vachement normand ! avec Vincent Chatelain 

à voir aussi dimanche 10 novembre 12h55 sur France 3 Normandie

La vente de yearlings - Vachement normand avec Vincent Chatelain - 10 novembre 2019
 

Eleveur et passionné avant tout


A 62 ans, Emmanuel Leclerc est passionné de chevaux depuis son tout jeune âge. En 1982, il crée un premier élevage qu’il dirige avec sa femme jusqu’en 1988, date de leur divorce. Il crée alors un autre élevage : celui de Madrik. Il achète une ferme et y construit son haras. Il vend maintenant ses jeunes trotteurs à des clients venus de l’Europe entière.
 


Emmanuel Leclerc élève aussi des juments de ses clients étrangers. Il se rend à Deauville chaque année depuis 30 ans, pour y vendre ses poulains avec son fils Adrien qui se passionne aussi pour l'élevage et espère continuer cette aventure familiale.
Durant la période de vente de yearlings, Emmanuel embauche entre six et huit personnes qui viennent aider les trois salariés du haras
 


Qu'est-ce qu'un Yearling ?


Un yearling est un poulain âgé d’un an et demi, révolu. Comme les pur-sang, ils sont exclusivement conçus par la monte naturelle (pas d’insémination artificielle, ni transfert d’embryons ou autre). Les poulains naissent en début d’année jusqu’au mois de mai-juin. Les yearlings peuvent être vendus des milliers d’euros et parfois même, plus d’un million d’euro.
 


Une journée type pour un yearling débute toujours par des soins : il est nourri avec une alimentation spécifique puis caressé de sorte à installer une confiance entre l’éleveur et l’animal. Le jeune poulain sort ensuite de son box pour une marche de 45 minutes. Afin de le muscler, l’éleveur peut aussi le faire trotter ou bien le laisser seul 5 à 10 minutes pour se défouler dans le « rond ». Après cet effort, le poulain se repose.
Les poulains sortent chaque jour pour une durée minimale de 6 heures. Ils ne sont jamais montés. Le travail de l'éleveur consiste à préparer les poulains au contact humain de façon à ce qu’ils puissent être formés pour la course.
  

Deauville épicentre des ventes de yearlings


A Deauville, la vente aux enchères des yearlings se déroule à la fin de l'été. Les éleveurs arrivent quelques jours avant. L'embarquement dans les camions de transport ne se fait pas sans mal pour ces jeunes poulains encore très peureux et dont la principale défense est la fuite. Il faut compter avec les risques de blessures, de chutes sur les genoux, de griffures qui pourraient sérieusement entammer la vente. Sur place, chaque poulain se voit attribuer un box où il reçoit les derniers soins. Rien de mieux qu'un shampoing aux oeufs et un bon séchage à l'alcool à brûler pour parfaire la robe de l'animal. 
 
Avant la vente de Yearlings avec Vincent Chatelain - Vachement normand novembre 2019
Avant la vente de Yearlings avec Vincent Chatelain - Vachement normands novembre 2019

Le jour de la vente débute par une présentation des poulains selon leur numéro. A la suite de celle-ci, l’éleveur discute avec les clients intéressés par ses animaux. Les tractations se font à mots couverts, bien souvent dans le plus grand secret, à l'écart des oreilles indiscrètes...

Pendant la vente de Yearlings avec Vincent Chatelain - extrait Vachement normand novembre 2019
Pendant la vente de Yearlings à Deauville - Extrait Vachement normand novembre 2019

La vente aux enchères elle-même débute à 18H30 et se termine à 23H.
La première vente aux enchères à Deauville s'est tenue en 1892 dans la salle Elie de Brignac. Aujourd’hui, c'est la société Arqana qui organise sept ventes aux enchères par an. Trois sont consacrées aux yearlings, deux aux chevaux à l’entraînement et chevaux « prêts à courir », et deux ventes d’élevage et mixte.

A Deauville, 1er site de vente en France, où la meilleure vente de yearling a atteint 1 625 000 euros, le chiffre d'affaire 2019 s'est élevé à 43 millions d'euros.
 

►  La vente de Yearlings
Vachement normand ! 
Dimanche 10 novembre 2019 à 12h55
sur France 3 Normandie

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus