• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Lisieux devrait devenir la capitale du football en Normandie

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE
© PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Un an après sa réunification, la ligue de football de Normandie était en assemblée générale ce samedi pour choisir la ville qui accueillera son siège et le futur pôle espoir de la région. C'est Lisieux qui a été choisie à une large majorité.

Par CM

Neuf villes étaient candidates mais il ne pouvait en rester qu'une. C'est Lisieux qui a finalement été préférée ce samedi matin à Honfleur, Deauville, Pont-L'Evêque, Le Havre, Beuzeville, Houlgate et Pont-audemer.

Un an après la réunification juridique des ligues de football de Haute et Basse-Normandie, les acteurs du football régional étaient réunis ce samedi matin en assemblée générale pour choisir le lieu d'implantation du futur siège de cette ligue réunifiée et du pôle espoir dont la Normandie était jusqu'à présent dépourvue.

L'un des premiers critères exigés était la localisation centrale de la future "capitale" du football normand. Les cinq candidats en lice respectaient tous plus ou moins cette exigence. Mais comme l'argent est le nerf de la guerre, l'aspect financier est loin d'avoir été négligé par le groupe de travail chargé d'évaluer les cinq candidatures pour un projet dont le coût standard (quand il y a tout à construire) est estimé à 10 millions d'euros. 

Un projet à 3,8 millions d'euros

Or le projet lexovien fait chuter ce prix à 3,8 millions d'euros. "C'est une collectivité qui était extrêmement volontaire, qui en plus disposer d'équipements qu'elle pouvait mettre à notre disposition dans les meilleures conditions possibles et d'équipements de qualité", explique Yves michel, coordonnateur du groupe de travail.

Au coeur de ce projet, le stade Bielman et ses trois terrains, situé à proximité d'un collège. Un bon point pour un Pôle Espoir qui s'installerait dans les locaux de l'actuelle école primaire Paul-Doumer. A proximité, l'école maternelle Cité-Jardin (fermée en 2015) pourra accueillir le siège de la ligue de football de Normandie.

Ne reste plus qu'à obtenir l'aval définitif du conseil communautaire de l'agglomération de Lisieux. Celui-ci doit se réunir le 14 décembre prochain.

La Normandie compte 850 clubs de football et 110 000 licenciés.

Sur le même sujet

le résistant communiste Roland Leroy

Les + Lus