Pays d'Auge: accueil cordial pour le ministre de l'agriculture au salon national des Cuma

Le ministre de l'agriculture Stéphane Travert ce jeudi au salon nation des Cuma à Saint-Pierre-en-Ifs, dans le Pays d'Auge. / © JYG
Le ministre de l'agriculture Stéphane Travert ce jeudi au salon nation des Cuma à Saint-Pierre-en-Ifs, dans le Pays d'Auge. / © JYG

Stéphane Travert était de retour ce jeudi dans sa Normandie d'origine pour visiter le salon national des Cuma. S'il na pas été chahuté, les agriculteurs lui ont tout de fait fait part de leur déception quant à ses arbitrages sur les aides de la PAC

Par CM

C'est un rendez-vous qu'il ne pouvait pas manquer. Organisé tous les deux ans, le salon national des Coopératives d'utilisation de matériel agricole (CUMA) se déroulait ce mercredi et ce jeudi à Saint-Pierre-des-Ifs, près de Lisieux. Les Cuma, un acteur du monde agricole à ne pas négliger, notamment dans l'Ouest de la France où ce type d'organisation est particulièrement développé. Dans l'ex Basse-Normandie, un exploitant sur deux est membre d'une Cuma.

Les arbitrages rendus cet été par le nouveau ministre sur la PAC ont suscité quelques remous dans le monde agricole. En début de semaine, la Confédération paysanne avait mené plusieurs actions, l'une à Limoges pour dnoncer les retards de paiement, l'autre devant l'ancienne permanence du "député Travert" à La Haye-du-Puits, pour dénoncer ses choix.

Ce jeudi à Saint-Pierre-des-Ifs, pas de comité d'accueil houleux. Les représentants du monde agricole ne se sont pas privés pour antant de lui faire part de leur déception sur ce sujet sensible. "Vous avez été obligés de faire des choix budgétaires. Evidemment, on apprécie pas globalement de prendre sur un budget qui sert. Quand on fait les comptes, la région Normandie c'est probabelement 25 millions d'euros en moins", a ainsi déclaré Daniel Genissel, président de la Chambre Régionale d'agriculture de Normandie.

Reportage de Jean-Yves Gélébart et Charles Bézard

Travert au salon des Cuma (reportage)

Invité de votre édition régionale ce jeudi midi, le ministre a vivement assumé et défendu ses choix (de transférer une partie des aides du pilier 1 vers le pilier 2), estimant que si il avait dû prendre "une décision budgétaire, aujourd'hui nous n'aurions plus rien pour fiancer l'ICHN (Indemnité compensatoire de handicaps naturels), pour financer l'assurance récolte et financer le bio".

Stéphane Travert au salon national des Cuma

Stéphane Travert sera rapidement de retour en Normandie; le ministre de l'agriculture sera ce dimanche sur "ses terres", dans la manche, pour assister au festival de la terre et de la ruralité à Saint-Sauveur-Lendelin, une manifestation organisée par les Jeunes Agriculteurs.



Sur le même sujet

Bolbec : mise en examen pour meurtre d'un habitant

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne