Stade Malherbe: Fabien Mercadal arrive avec son style déjà bien Viking !

© SMC
© SMC

On ne peut pas dire que c'est une surprise. On ne parle que de ça depuis dix jours : Fabien Mercadal quitte bien le Paris FC pour le Stade Malherbe Caen . Un saut de Ligue 2 en Ligue1 qui n'inquiète pas ses recruteurs : la réputation du coach est solide avec un profil de vrai conquérant !

Par Alexandra Huctin

IL n'a pas encore pris la parole devant les supporters et n'a répondu à aucune interview de journaliste. Le nouveau coach du Stade Malherbe serait pourtant dans les murs depuis le début de la semaine même si son l'officialisation de son contrat ne date que de ce vendredi 8 juin vers midi.
Dans un simple communiqué avec photo, le club normand confirme ce qui se disait depuis plus d'une semaine. Fabien Mercadal a signé avec Caen pour 3 ans, alors qu"il lui restait une année de contrat à honorer au Paris F.C. 

Sur le site Goal.com, son ancien adjoint au Paris FC est très confiant pour lui et les caennais : "C'est un compétiteur, quelqu'un d'entier qui ne laisse rien au hasard. Il met beaucoup d'intensité, à l'entraînement comme en match. C'est un bosseur, rigoureux et très innovant. Il a de grosses valeurs humaines. J'ai presque envie d'utiliser le mot "brillant" pour le définir."
Un témoignage précieux où on apprend que Fabien Mercadal est un atypique dans le football. Certes il n'est pas dans le foot business, mais dans le foot tactique, ça on avait bien compris. Mais il y a encore mieux : il est différent .

"Il ne dort pas beaucoup, il est toujours en éveil. Il cherche beaucoup d'idées. Il s'inspire de tout, que ce soit du foot, d'autres sports et même de films ou de lectures. C'est un grand chercheur, qui prend tout ce qui peut l'aider pour améliorer son travail", poursuit son ancien adjoint parisien. 


Les caennais attendent donc beaucoup de ce nouvel entraîneur, Patrice Garande son prédécesseur est resté 6 ans en poste. Fabien Mercadal a 46 ans et a été formé dans les années 90 à l'Olympique de Marseille. Né à Manosque, on lui donne aussi des racines corses.
autant d'ingrédients qui le dessinent comme un homme de caractère qui a une méthode et un style de jeu.

Reste son inexpérience dans l'Elite. Mais de tous les côtés les commentaires sont rassurants . On parle d'un homme en pleine confiance qui n'a pas connu beaucoup d'échec ( excepté 6 mois ratés au FC Tours, en ligue 2).

Pour le journaliste du Parisien, cité ci-dessous dans le tweet le prêt d'un joueur normand au ParisFC fait parti du deal. 

 

Sur le même sujet

Festival de Cabourg:le programme

Les + Lus