Législatives 2022 dans la 6e circonscription du Calvados : faire campagne face à Elisabeth Borne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olfa Ayed

Elisabeth Borne se présente aux législatives sur la 6e circonscription du Calvados. Face à elle, 10 autres candidats. Quatre d’entre eux partagent leurs impressions sur cette campagne où ils ont pour adversaire politique la Première ministre. Rencontre sur le marché de Vire, ce vendredi 27 mai 2022.

Une semaine après son passage dans la 6e circonscription du Calvados, Elisabeth Borne, Première ministre et candidate aux législatives sur ce secteur est de retour sur le territoire, vendredi 27 mai 2022 après-midi, jusqu’à samedi. Dix autres candidats se présentent sur cette circonscription et doivent trouver leur place face à la cheffe du gouvernement. Quatre d'entre eux nous on fait part de leurs impressions sur le marché de Vire ce vendredi matin.

C’est un peu pot de fer contre pot de terre.

Mickaël Guettier, candidat Debout la France sur la 6e circonscription du Calvados

France 3 Normandie

Mickaël Guettier, candidat Debout la France indique "ne pas avoir la prétention" de remporter cette élection mais il souhaite faire connaître sa vision de la France : "Redonner notre valeur au travail qu’on a perdu depuis un bon nombre d’années."

Avoir comme adversaire une cheffe de gouvernement, n’impressionne pas François Ormain, candidat du groupe parlementaire Libertés et Territoires auquel fait également parti Jean Lassalle. "Peu importe les candidats, tous les candidats sont respectables. Moi, je suis ici, j’habite ici, dans cette circonscription depuis des années. Je travaille ici", précise-t-il en insistant sur son ancrage territorial. Un ancrage dont ne peut se targuer Elisabeth Borne, bien qu'elle clamait dès l'officialisation de sa candidature "le Calvados, c'est le berceau de ma famille", rappelant que son grand-père maternel avait été maire de Livarot (3e circonscription du Calvados) durant plusieurs années (1939-1953).

"Moins de monde serait venu me voir si elle n'avait pas été dans cette circonscription"

À 20 ans, Anne-Lyse Mbelo, étudiante en deuxième année à Sciences Po Paris représentera les Radicaux de gauche aux législatives. Cette dernière aborde les élections de façon sereine, "entourée d’une équipe de choc" et ne considère pas la Première ministre comme une rivale : "Nous n’avons pas du tout les mêmes caractéristiques et les mêmes parcours de vie, loin de là."

De son côté Bruno Battail, du parti animaliste, est plutôt mitigé sur cette campagne face à Elisabeth Borne. "C’est à la fois difficile et facile. Difficile parce qu’il y a beaucoup d’attention portée sur elle. Mais ça permet aussi... Vous voyez, vous venez me voir, peut-être qu’il y aurait eu moins de monde qui serait venu me voir si elle n’avait pas été dans cette circonscription, analyse-t-il. Le parti animaliste est trans-partisan on sait bien qu’on a peu de chance d’être élu. Notre but et d’entrer dans le débat public. On a quand même plus de 430 candidats qui se présentent dans toute la France c’est assez énorme."

Pour Mickaël Guettier et Anne-Lyse Mbelo, la candidature d’Elisabeth Borne a même un côté positif : celui de mettre en lumière la 6e circonscription du Calvados.

Cette circonscription va être mise en avant  et peut être que si elle est élue députée elle pourra porter les attentes des citoyens au plus haut et leur donner une voix qu’ils n’ont pas actuellement.

Anne-Lyse Mbelo, candidate Radical de gauche sur la 6e circonscription du Calvados

France 3 Normandie

Réponse dans les urnes les 12 et 19 juin prochains.

Liste des candidats à la députation de la 6e circonscription du Calvados :

  • François Ormain (groupe parlementaire Libertés et Territoires), suppléante : Isabelle Cantaix-Morin
  • Pascale Georget (Divers extrême-gauche), suppléante : Marianne Lasnel
  • Bruno Battail (Parti animaliste), suppléante : Véronique Magnin
  • Lynda Lahalle (Divers droite), suppléant : Sylvain Gascouin
  • Jean-Philippe Roy (Rassemblement national), suppléante : Gaëlle Danvy
  • Noé Gauchard (La France insoumise), suppléante : Dominique Rilhac
  • Mickaël Guettier (Debout la France), suppléant : Arnaud Couppey
  • Elisabeth Borne (Ensemble ! Majorité présidentielle), suppléant : Freddy Sertin
  • Jemâa Saad (Divers gauche), suppléant : Julien Dubois
  • Valérie Dupont (Reconquête!), suppléant : Jean-Paul Perreaux
  • Anne-Lyse Mbelo (Radical de gauche), suppléant : Gilles Scherrer.