• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

YesYes, une start-up normande spécialisée dans la revente de smartphones d'occasion

Capture d'écran du site YesYes. / © DR
Capture d'écran du site YesYes. / © DR

Le marché d'occasion des smartphones est en plein boom en France. Les créateurs de YesYes se positionnent en intermédiaire entre acheteur et revendeur pour garantir un produit de qualité au client. 

Par Catherine Gauberti

Comment acheter un téléphone portable d'occasion sans se tromper sur la qualité de la marchandise ? C'est la question que se pose chaque jour des milliers d'internautes,qui achètent un smartphone de seconde main sur le web. Un marché en pleine croissance. Une autre start-up normande, Remade, s'est d'ailleurs déjà spécialisée sur cette niche, en n'offrant cependant pas la possibilité de revendre son smartphone via la plateforme.
 


C'est cette problématique qui a poussé deux entrepreneurs normands, Christophe Perrin et David Mignot, deux anciens de chez Sony, à créer YesYes, une start-up qui joue le rôle d'intermédiaire entre l'acheteur et le revendeur. Le concept est simple. Sur le site web du même nom, l'internaute va indiquer quel type de smartphone il souhaite vendre ou acheter (marque, photos, mémoire...). Une fois les données souhaitées remplies, YesYes affiche quel modèle de smartphone se rapproche le plus des caractéristiques enregistrées par l'acheteur, et à quel prix il peut être revendu.
 
YesYes : start-up spécialisée dans la revente de smartphones


Une batterie de 70 tests

Avant d'être expédié à l'acheteur, le smartphone passe entre les mains des experts de YesYes pour savoir s'il est en bon état. S'il passe avec succès une série de 70 tests, il sera envoyé au client. En cas de mauvais état de l'appareil, l'achat est évidemment remboursé et le smartphone est renvoyé au vendeur. 


"Le vendeur vend à l'acheteur. Il n'y a pas d'autre intermédiaire que nous. Dans beaucoup de cas, des produits peuvent être achetés dans des pays loin de chez nous via des traders, avant d'aller chez des recycleurs, des revendeurs, avant d'être vendu in fine dans la distribution. Donc il y a beaucoup d'intervenants avec autant de répartition d'une marge qui se fait sur le dos de l'acheteur", affirme Christophe Perrin, l'un des deux co-fondateurs de YesYes.

Un certificat de garantie

Quand l'état du smartphone est validé par YesYes, l'appareil est envoyé à l'intérieur d'une boîte avec des accessoires neufs à l'acheteur. Avec en prime un certificat d'une garantie de 1 an sur l'état du téléphone. De quoi s'éviter de mauvaises surprises en commandant directement un smartphone sur une plateforme d'achat entre particuliers où seule la bonne foi du vendeur fait office de garantie. 

Après des débuts prometteurs, les fondateurs de YesYes procèdent à une levée de fonds pour continuer à grandir. 
 

Sur le même sujet

La Fédération de la Chasse 14 : une bonne année

Les + Lus