• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le critérium de Lisieux s’essouffle : près de 20 000€ manqueraient à son budget annuel

Image d'illustration du critérium de Lisieux / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE
Image d'illustration du critérium de Lisieux / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Le critérium de Lisieux aura bien lieu cette année. Pourtant, la course à vélo, la première à se dérouler après la fin du Tour de France, s'essouffle. Plusieurs milliers d'euros manquent à son budget. Ses organisateurs sont inquiets. Ils cherchent de nouveaux financements. 

Par Anaïs Lebranchu

C'est une course mythique dans le Calvados : le critérium de Lisieux. Pourtant, les sponsors se font rares ou moins généreux. Parallèlement, les dépenses se multiplient... si l'édition 2019 aura bien lieu le 30 juillet, Bernard Aubril craint que son budget soit insuffisant pour l'année prochaine. Maire de Lisieux et président de l'association Vélo club lexovien, il fait appel à la solidarité. 

Un trou dans le budget estimé à 20 000€

Le plan vigipirate renforcé aurait fait grimper les dépenses à presque 10 000€ de plus qu'avant son application explique Bernard Aubril. Ce dispositif implique de répondre à plusieurs obligations... et engage donc des coups supplémentaires. Malheureusement, les sponsors, qui pourraient compenser cette perte, se font rares. "Notre principal sponsor est décédé" regrette Bernard Aubril, "d'autres ne peuvent plus nous financer".

L'augmentation des dépenses alliée à la baisse des recettes donne un triste résultat : un trou estimé à 20 000€ par Bruno Aubril, président de l'association organisatrice.
 
 

Un cercle vicieux ? 

Une mauvaise nouvelle vient s'ajouter à ce constat : l'absence de deux figures du Tour de France au critérium de Lisieux : Julien Alaphilippe et Thibaut Pinot.

"Pour attirer les partenaires, il faudrait que les grands coureurs français soient là" déplore Bernard Aubril. Mais pour payer les grands coureurs... il faut des partenaires. C'est pour cela que l'organisateur, également maire de Lisieux, s'active à résoudre ses problèmes de trésorerie le plus vite possible. "J'ai lancé un appel aux dons" explique-t-il, "nous verrons bien ce que ça donne".

Nos équipes ont assisté aux dernières préparations à quelques jours du lancement de l'édition 2019.
 
Reportage d'Erwan de Miniac et Patrick Mertz
 

Sur le même sujet

Le Havre / Fise Xperience 2018

Les + Lus