Deuxième édition des ventes d'été de pouliches à l'hippodrome de Deauville

L'hippodrome de Deauville la Touques accueillait en ce début juillet 2017, sa deuxième vente d'été de pur sang : des pouliches et poulinières venues de toute la France. Un marché en pleine expansion où les prix peuvent aussi monter très haut.

Par JY Gelebart / L.A.

Pour de nombreux  éleveurs, cette vente est l'occasion de rechercher la bonne affaire. C'est donc un moment important pour Richard Powell : il a emmené avec lui deux poulinières de son haras du Lieu des Champs, à Coupesarte (14). Deux juments de 6 et 8 ans retirées des courses qui ont entamé une carrière de reproductrices

Ces ventes d'été c'est avant tout pour lui l'occasion de se faire un nom dans le cercle fermé des éleveurs
Ce jour-là, Richard powell a réussi à vendre une seule poulinière pour 33 000 euros. Un prix moyen dans une vente d'été qui prend de plus en plus sa place dans le calendrier.

Cette année 80 pouliches et poulinières étaient mise aux enchères avec pour la première fois les purs sangs du Prince Karim Aga Khan qui possède le haras de Bonneville.

Ces deux jours d'enchères sont un galop d'essai idéal pour les futures ventes de yearling qui auront lieu du 19 au 21 aout à Deauville.

Reportage JY Gelebart /A.Marchais
Intervenants : Richard Powell, Eleveur / Alix Choppin, Directrice du développement Arqana

A lire aussi

Sur le même sujet

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus