• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Fan de GOT, Orelsan remet un prix à Sophie Turner avec humour

Orelsan et l'actrice Sophie Turner / © JULIEN DE ROSA/EPA/Newscom/MaxPPP
Orelsan et l'actrice Sophie Turner / © JULIEN DE ROSA/EPA/Newscom/MaxPPP

Le rappeur caennais Orelsan, membre du jury du festival de Deauville 2019, a remis le prix du nouvel Hollywood à Sophie Turner. Dans son discours, l'humour se mêle à sa grande connaissance de la série qui a révélé la jeune actrice : Game Of Thrones. 

Par L.A.

C'est le Caennais Orelsan qui a remis le Prix de Nouvel Hollywood à l'actrice britannique Sophie Turner au festival de Deauville 2019.

Dans son discours, le rappeur a su utiliser son excellente connaissance de la série Game Of Thrones, agrémentant son texte de touches d'humour qui ont fait mouche. Le public, hilare, semblait conquis.

Sophie Turner, quand je t’ai découverte tu avais à peine 15 ans. Je dis tu parce que tu as passé beaucoup trop de temps dans la télé de mon salon pour se vouvoyer...


Tu avais à peine 15 ans et j'étais loin d'imaginer que l’ado timide du début deviendrait la reine de maintenant. On t’a vu grandir pendant 10 ans dans le rôle de Sansa Stark dans Game Of Thrones. C’est une série avec des dragons...

Sansa qui ne rêvait que de mariage et d’aristocratie... le personnage le moins fun. Je crois que j'aurais préféré voir un spin-off sur l'arbre-coeur de Winterfell que sur Sansa...


"Je vais pas spoiler la fin de GOT", ajoute Orelsan, "mais je dois vous dire qu’en 10 ans, c’est devenu un de mes perso préférés et ce n’est pas sans rapport avec le jeu et le charisme de Sophie."

"J'essaie de pas penser à des trucs bizarres depuis tout à l'heure" ... rapport à ton don 

" D’une petite fille soumise à Queen in the North, on a vu une grande actrice éclore, une vraie héroïne. Héroïne aussi que tu es dans l’univers Marvel, mais pas n’importe laquelle : le Phoenix, Jean Grey, l’ultime super héroïne, un des télépathes les plus puissants.
Un rôle qui te va si bien, un personnage que tu rends si crédible que j'essaie de pas penser à des trucs bizarres depuis tout à l'heure parce que je sais que tu as ce pouvoir"

"La transformation en Dark Phoenix, c’était juste une occasion de plus de montrer l’amplitude de ton talent et la profondeur que tu arrives à dégager dans ton jeu. Dans ce film, Jessica Chastain était ton mentor, et comme elle ici, il y a cinq ans, tu reçois le prix du nouvel Hollywood et je suis sûr que l'élève s'élèvera au niveau du maître". 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Des maisons individuelles mal construites ? Un constructeur normand mis en cause

Les + Lus