La ville de Deauville efface le nom d'Harvey Weinstein des planches

© Guillaume Paumier
© Guillaume Paumier

Cible de nombreuses accusations de harcèlement sexuels et de viols, le producteur américain Harvey Weinstein n'est plus le bienvenu sur les célèbres planches de Deauville.

Par CM

Avec 81 oscars à son actif (remporté avec son frère Bob avec qui il avait fondé Miramax puis la Weinstein Company), Harvey Weinstein était un homme qui compte à Hollywood. Le festival du cinéma américain de Deauville l'avait donc honoré en baptisant de son nom l'une des célèbres cabines bordant les planches de la cité balnéaire.

Mais le magnat s'est mué en paria. Le producteur de 65 ans est la cible de nombreuses accusations d'harcèlement sexuel et de viol. Plusieurs actrices ont dénoncé publiquement son comportement, un comportement mis en lumière par des enquêtes du New-York Times et du New-Yorker.

En attendant d'éventuelles poursuites judiciaires (deux enquêtes sont ouvertes), les sanctions tombent: licenciement de son entreprise, exclusion de l'académie des oscars, retrait possible de la légion d'honneur remise par la France.

Ce lundi, la ville de Deauville a annoncé qu'elle effaçait le nom du producteur sur ses planches, "en soutien aux nombreuses femmes qui ont témoigné", une décision prise par le maire, Philippe Augier. En revanche, le nom de Bob (Robert) Weinstein, nullement mis en cause, devrait demeurer sur la cabine portant son nom.

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Bolbec : mise en examen pour meurtre d'un habitant

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne